Saint-Nazaire

Nautisme

La start-up Monthabor crée un drone-bateau pour les ports de plaisance

Par Cyril Raineau, le 02 mars 2021

La start-up Monthabor, installée à Saint-Nazaire, conçoit un drone-bateau destiné à guider les plaisanciers dans les ports et soulager les capitaineries sur des tâches à faible valeur ajoutée. Les premières commercialisations devraient intervenir fin 2021.

Le drone de Monthabor guide les plaisanciers jusqu’au stationnement attribué au bateau dans le port.
Le drone de Monthabor guide les plaisanciers jusqu’au stationnement attribué au bateau dans le port. — Photo : Monthabor

D’un loisir est née une start-up. Adeptes de la plaisance, Christophe Martin et son épouse Michelle conçoivent un drone nautique de guidage des bateaux dans les ports de plaisance. Ensemble, ils ont fondé Monthabor, une SAS dont lui est président et actionnaire à 60 %, et elle directrice générale avec 40 % des parts. Son siège social est situé au Centre d’initiatives locales de Saint-Nazaire.

Michelle et Christophe Martin, fondateurs de Monthabor.
Michelle et Christophe Martin, fondateurs de Monthabor. - Photo : Monthabor

L’idée de ce drone nautique renvoie à leur propre expérience. "Quand nous avons débuté la plaisance, nous avons constaté que ce n’était pas simple de stationner dans un port que l’on ne connaît pas. Et il y a des différences entre les ports, nous ne sommes pas toujours accueillis comme il se doit", décrit Christophe Martin. Dirigeant d’une entreprise de travaux en hauteur à Paris et par ailleurs télépilote de drone inspectant les toitures, il décide alors de se lancer dans un nouveau projet entrepreneurial. Un premier brevet est déposé en France en 2019, qui sera étendu en 2020 à 40 autres pays.

Un drone multifonctions

Le drone nautique de Monthabor permet avant tout d'améliorer la qualité d'accueil des capitaineries. Et présente plusieurs fonctions qui leur seront bien utiles. En premier lieu le guidage des bateaux - de leur entrée dans le port à la place qui leur est attribuée - grâce à son mat et son fanion bien visibles  . Mais aussi l’aide à la manœuvre, avec ce fanion-girouette permettant de connaître le sens du vent. L’intelligence artificielle embarquée dans l’appareil repère également, lorsqu’il effectue ses rondes, les places disponibles dans le port. Disposant d’un échosondeur, il en mesure les profondeurs. Enfin, un kit de nettoyage des eaux, apposé à sa proue, contribue au ramassage des déchets flottants.

Télépiloté grâce au Wifi depuis le bureau du port à l’aide d’une interface et de caméras assurant une vue à 360 degrés, le drone de Monthabor dispose de sa propre station flottante où il est amarré, rincé et rechargé. Son prix de vente n’est pas encore fixé.

Le drone dispose de sa propre station d'amarrage flottante.
Le drone dispose de sa propre station d'amarrage flottante. - Photo : Monthabor

Un appareil monté en Loire-Atlantique

La société Naonext, à Couëron (Loire-Atlantique), concevra les cartes électroniques de l’appareil, de sa station et de la manette pour le piloter. Le drone sera lui produit entièrement en Loire-Atlantique.

Monthabor envisage d’installer ces prochains mois ses drones dans plusieurs ports des côtes atlantique et méditerranéenne, "pour bénéficier d’un retour d’expérience", précise Christophe Martin, selon qui aucun drone similaire n’existe en France ou à l’étranger. L’idée sera de le commercialiser d’ici la fin de l’année, en France mais aussi à l’international.

Si elle n’est pas encore présente sur le marché, l’innovation a déjà séduit plusieurs acteurs économiques locaux. Monthabor est notamment lauréat 2020 de l’appel à projet "Pays de la Loire Port de plaisance innovant", de l’appel à manifestation d’intérêt "Inventons le port du futur à la Turballe" et a été labellisé fin 2020 par le Pôle mer Bretagne Atlantique. Début 2021, la start-up a été retenue pour intégrer la saison 4 de Manufacturing Factory, un programme d’accompagnement d’Atlanpole et du Centre de ressources en innovation, destiné aux entrepreneurs qui innovent.

Le drone de Monthabor guide les plaisanciers jusqu’au stationnement attribué au bateau dans le port.
Le drone de Monthabor guide les plaisanciers jusqu’au stationnement attribué au bateau dans le port. — Photo : Monthabor

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail