Loire-Atlantique

Événementiel

La reprise de l'activité se profile pour le concepteur de stands Audace

Par Cyril Raineau, le 22 juillet 2021

La crise sanitaire a marqué un coup d’arrêt brutal à l’activité d’Audace. La PME spécialiste de la conception de stands, basée à Haute-Goulaine, en Loire-Atlantique, prépare les salons professionnels de l’automne avant une éventuelle stabilisation en janvier.

La PME Audace prépare cet été les stands des salons professionnels de la rentrée.
La PME Audace prépare cet été les stands des salons professionnels de la rentrée. — Photo : Audace

Un chiffre résume le coup de massue qui a frappé la PME Audace, concepteur, fabricant et installateur de stands pour les salons professionnels basé à Haute-Goulaine près de Nantes : 80 % de perte de chiffre d’affaires en 2020 pour cause de crise sanitaire. Alors que la croissance ponctuait chaque année d’activité - de 4 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015 à 5,2 millions en 2019 - le premier confinement de mars 2020 a été synonyme d’un gros coup de frein. "Nous sommes toujours bien là", se réjouit un an et demi après Jean-Luc Morault, dirigeant et l’un des trois associés de la PME de 25 salariés.

Les mois difficiles semblent écartés. "La période a été dure, poursuit-il, mais les aides de l’État nous ont permis de tenir, même si nous avons dû grignoter un peu sur la trésorerie qui, heureusement, était saine." Aujourd’hui, l’activité reprenant, Audace procède à des recrutements, quinze mois de chômage partiel ayant conduit certains salariés à quitter l’entreprise.

Un planning chargé à partir de septembre

Le coup d’envoi de la reprise a été donné en juin avec le salon rennais CFIA dédié aux fournisseurs du secteur agroalimentaire. "Nous avions une quinzaine de stands sur place, explique Jean-Luc Morault. Il y a eu un peu moins de visiteurs qu’à l’accoutumée mais les clients de nos stands ont été satisfaits. Cet événement a aussi permis à nos équipes de reprendre la route des salons."

Septembre et octobre marqueront le vrai nouveau départ d’après crise, nombre de salons ayant été décalés sur ces deux mois. Global Industrie à Lyon du 6 au 9 septembre sera le premier sur la liste "d’un planning très dense" avant d’autres rendez-vous, à Rennes et Paris notamment. "Nous sommes actuellement en pleins préparatifs des salons de la rentrée, un stand s’envisageant au minimum trois mois avant l’événement", note Jean-Luc Morault. Lequel de préciser qu’il peut s’appuyer sur la fidélité de ses clients pour envisager sereinement l’avenir, Audace affichant dans son portefeuille des noms comme Naval Group, Armor, Total ou encore Vinci.

Vers une stabilité à partir de janvier

La crise n’a pas totalement mis à l’arrêt l’activité de la PME. Le département "agencement" (aménagement de showroom et d’accueil pour les entreprises), qui représentait jusqu’alors 5 % à 10 % de l’activité d’Audace, a été repensé et a constitué la quasi seule activité en 2020.

Pour l’entreprise d’événementiel se pose aujourd’hui la question de l’activité à plus long terme. S’il est impossible à Jean-Luc Morault de prédire un chiffre d’affaires pour 2021, il estime probable un retour à la normale dans l’organisation des salons professionnels à partir de janvier 2022. "Ils reprendront peut-être leur rythme habituel, ce qui sera plus agréable pour nous dans notre organisation." C’est seulement à l’aune de cette stabilisation que le dirigeant conçoit un niveau de chiffre d’affaires semblable à celui d’avant-crise.

La PME Audace prépare cet été les stands des salons professionnels de la rentrée.
La PME Audace prépare cet été les stands des salons professionnels de la rentrée. — Photo : Audace

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail