Nantes

Formation

La prochaine rentrée de l'école de design de Nantes se fera sur son nouveau site

Par Cyril Raineau, le 09 septembre 2021

L’école de design de Nantes et ses 1 700 élèves effectuent leur dernière rentrée sur le site de La Chantrerie. Direction, en septembre 2022, l’Île de Nantes où se construit un nouveau bâtiment nécessitant plus de 26 millions d’euros d’investissements. En parallèle, l’établissement se développe à l’international.

Le futur bâtiment de l’école de design de Nantes qui s’implantera sur l’Île de Nantes.
Le futur bâtiment de l’école de design de Nantes qui s’implantera sur l’Île de Nantes. — Photo : EDS

Née il y a 30 ans, reprise en gestion par la CCI voici 25 ans pour en faire un établissement d’enseignement supérieur tourné vers les entreprises, l’école de design de Nantes Atlantique est à l’étroit dans ses murs actuels, à la Chantrerie. "Le bâtiment historique avait été livré en 1998 pour 250 étudiants. Un agrandissement a certes été effectué pour en accueillir 440, mais aujourd’hui, nous recevons entre 1 600 et 1 700 élèves", constate son directeur Christian Guellerin.

Une implantation dans le quartier de la Création

La rentrée de 2022 s’effectuera dans un nouveau bâtiment construit sur l’Île de Nantes, derrière les Machines de l’Île. Les élèves et les activités dispersés aujourd’hui sur sept sites de la métropole seront regroupés dans ces locaux ultras modernes dont la première pierre a été posée en décembre 2019.

L’école de design rejoindra le quartier de la Création, à proximité entre autres de l’École nationale d’architecture et des Beaux-Arts. Ce choix d’implantation répond à une volonté de Nantes Métropole et de la Région de créer un pôle créatif. Les deux collectivités sont présentes dans le conseil d’administration de l’école de design où aux côtés de la CCI siège également l’université de Nantes.

Le coût du futur bâtiment se chiffre à 26,4 millions d’euros, dont 11,2 millions d’euros sont pris en charge par la Région et Nantes Métropole, 9,6 millions d’euros par la CCI Nantes - Saint-Nazaire, le recours à l’emprunt finançant la partie restante. Si l’on inclut les équipements, l’ensemble du projet approche les 30 millions d’euros.

Christian Guellerin, directeur de l’école de design
Christian Guellerin, directeur de l’école de design - Photo : Jean-Charles Queffelec

Une stratégie à l’international

En parallèle, le développement de l’école de design passe par des déploiements à l’international. "Il y a une quinzaine d’années, nous avions mis en place des échanges d’étudiants avec Erasmus. J’ai pensé que ce n’était pas suffisant, explique Christian Guellerin, il faut vivre vraiment l’expatriation si l’on veut découvrir la culture de l’autre et enrichir la sienne par celle du pays dans lequel on va vivre". Il envisage alors que les étudiants passent deux années à l’étranger dans le cadre de leur Master.

Une première antenne ouvre à Shangaï en 2008 avec 25 étudiants. D’autres suivront en Inde, au Brésil et au Canada. En 2018, l’établissement supérieur nantais ouvre même sa propre école au Bénin, soutenue par la présidence du pays. "Nous avons décidé de nous rendre en Afrique car c’est le continent du XXIe siècle, un continent qui a énormément de besoins", observe Christian Guellerin. Au sein de cette école située à Cotonou, sur le modèle des autres antennes à l’étranger, sera créé un studio. Les premiers étudiants venus de France y poseront leur ordinateur et sac en février 2022 pour y étudier durant un an et demi.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition