Nantes

Infrastructure

La nouvelle gare de Nantes ouvre ses portes

Par Amandine Dubiez, le 19 novembre 2020

La nouvelle mezzanine de la gare de Nantes ouvre ses portes au public le 20 novembre. Elle a été conçue pour accueillir 25 millions de voyageurs par an à horizon 2030, soit le double de la fréquentation actuelle. L'extension héberge 16 commerces dont le traiteur Brison et le chocolatier Vincent Guerlais. 

La mezzanine longue de 160 mètres a été dessinée par l'architecte Rudy Riccioti.
La mezzanine longue de 160 mètres a été dessinée par l'architecte Rudy Riccioti. — Photo : © Willy Berré

Après trois ans de travaux, 500 nuits de travail pour les équipes de Demathieu Bard et sa filiale André BTP, la nouvelle gare mezzanine de Nantes ouvre ses portes au public ce vendredi 20 novembre. Cette mezzanine de 160 mètres de long a été dessinée par l’architecte Rudy Ricciotti.

Après la rénovation du parvis nord de la gare, cette inauguration marque la deuxième étape du réaménagement de la gare de Nantes. Reste désormais à accomplir la rénovation du parvis de la gare sud. En symétrie avec l’esplanade nord, l’accès sud deviendra lui aussi une grande place arborée (3 550 m² d’espaces végétalisés) et dotée de longues banquettes circulaires. Livraison prévue pour 2022.

La gare de Nantes accueille 12 millions de voyageurs par an (60 TGV par jour dont 40 en provenance ou destination de Paris). Les aménagements ont été prévus pour en accueillir le double à horizon 2030.

Seize commerces

La nouvelle gare de Nantes, côté sud.
La nouvelle gare de Nantes, côté sud. - Photo : @Willy Berré

La mezzanine accueille 16 commerces. Outre les boutiques du traiteur Brison et du chocolatier Vincent Guerlais, on trouvera désormais un lieu de restauration et de culture – La Canopée des voyageurs – et des enseignes internationales comme Starbucks et Parfois. Mais aussi, du côté nord : Sushi shop, Factory & co, une pharmacie, Prêt à Manger, Fnac, Relay, Monop’Daily et Brioche dorée. Et côté sud : Carrefour express, Relay, Paul et la crêperie nantaise Ker Juliette.

Coût de l’opération : 132 M€ dont 67 M€ pour la gare mezzanine et les travaux d’adaptation de l’infrastructure ferroviaire. Le tout est cofinancé par l’Union Européenne, l’État, la Région Pays de la Loire, le Département de Loire-Atlantique, Nantes Métropole, SNCF Gares & Connexions et SNCF Réseau.

La mezzanine longue de 160 mètres a été dessinée par l'architecte Rudy Riccioti.
La mezzanine longue de 160 mètres a été dessinée par l'architecte Rudy Riccioti. — Photo : © Willy Berré

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail