Vendée

Artisanat

La Maison Planchot prépare sa transmission

Par Jéromine Doux, le 28 mai 2020

Le traiteur et fabricant vendéen de pains, viennoiseries et chocolats vient de fêter sa neuvième décennie. Créée en 1929, la Maison Planchot est depuis toujours restée familiale. La cinquième génération s’apprête à prendre les rênes. Même si la crise du coronavirus a obligé la société à réduire son activité de 60 % en moyenne, la nouvelle direction envisage, à terme, de développer le numérique et l’international.

La Maison Planchot, basée aux Herbiers, fabrique pains, pâtisseries, chocolats et a une activité traiteur.
La Maison Planchot, basée aux Herbiers, fabrique pains, pâtisseries, chocolats et a une activité traiteur. — Photo : Jéromine Doux - Le Journal des Entreprises

« Nous sommes la cinquième génération, l’entreprise a été créée par mon arrière arrière grand-père, en 1929 », lance Thomas Planchot, fier d’assurer bientôt la relève de la Maison du même nom. Dans les années 20, son ancêtre meunier n’arrivait pas à écouler son stock. Il décida alors de faire du pain et de créer la Maison Planchot. « Mes grands-parents ont ensuite repris l’affaire en 1963 avant mon père, Dominique, en 1980 », poursuit Thomas Planchot, directeur du site des Herbiers, en Vendée, où se trouve le siège de l’entreprise.

La moitié du chiffre d'affaires impactée par la crise

C’est à ce moment-là que l’entreprise familiale a démarré sa diversification. Dans la pâtisserie d’abord, puis dans le chocolat. En 1994, elle se lance dans l’activité traiteur. « L’affaire de mon grand-oncle, charcutier, était à vendre, mon père l’a rachetée », précise le futur PDG, qui a intégré la société au début des années 2000 et perpétue depuis l’histoire familiale avec sa femme, Mélanie. Tout l’enjeu, pour celui qui devrait tenir les rênes de la société dans les trois ans à venir, est d’ailleurs de « réussir à faire en sorte que l’entreprise reste 100 % familiale », tout en poursuivant son développement. Même si la crise du coronavirus a quelque peu freiné ses ambitions. « Notre entreprise tourne à 40 % depuis le début de la crise et ce sera le cas au moins jusqu’à fin mai », précise Mélanie Planchot, qui accuse une baisse de chiffre d’affaires de 60 % en mars, 55 % en avril et 50 % en mai. « Tous les investissements sont reportés, confie-t-elle. Notre chiffre d’affaires, de 15 millions d’euros en 2019, sera en baisse cette année. »

Deux meilleurs ouvriers de France

La Maison Planchot, qui emploie 180 salariés, connaissait pourtant depuis quelques années, une croissance d’environ 5 % par an. Notamment grâce aux distinctions obtenues successivement par le père et le fils qui ont fait le succès de la société. En 2015, Thomas Planchot a décroché le prix de meilleur ouvrier de France en boulangerie, tout comme son père, 21 ans plus tôt.

Aujourd’hui, la société se concentre sur ces différentes activités sans se diversifier davantage. Elle mise sur des produits locaux et des magasins en propre « pour pouvoir tout maîtriser », confie le directeur du site des Herbiers. La Maison Planchot vend ses produits à la fois aux particuliers via son réseau de 15 boutiques installées en Vendée et dans les départements limitrophes, mais également aux professionnels, à des distributeurs, des boutiques de produits régionaux, des grossistes et à des entreprises comme Le Puy du Fou, par exemple.

Développer le réseau de boutiques

Pour continuer à se développer, Planchot envisage de poursuivre le développement de son réseau de magasins. « Nous avons la possibilité de nous développer dans les grandes villes et les communes aux alentours », assure Thomas Planchot. Mais le futur dirigeant veut également miser sur le numérique et l’export pour les années futures. « Grâce à l’application click & collect, nous avons commencé la vente en ligne dans cinq de nos boutiques, précise Thomas Planchot. Cela ne représente, pour l’instant, qu’une petite part de notre chiffre d’affaires mais nous voulons équiper tous nos magasins. »

En parallèle, le directeur du site des Herbiers a commencé à exporter ses macarons et chocolats et espère augmenter sa présence à l’international dans les 2-3 ans à venir. « Aujourd’hui, nos produits sont essentiellement présents sur des bateaux de croisière qui naviguent autour de la Norvège. » De nombreux projets, reportés en 2021, mais surtout pas abandonnés.

La Maison Planchot, basée aux Herbiers, fabrique pains, pâtisseries, chocolats et a une activité traiteur.
La Maison Planchot, basée aux Herbiers, fabrique pains, pâtisseries, chocolats et a une activité traiteur. — Photo : Jéromine Doux - Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail