Loire-Atlantique

Santé

La crise accélère l’activité du spécialiste de l’hygiène Christeyns

Par Cyril Raineau, le 20 janvier 2021

Les besoins en produit d'hygiène dans le mileu médical durant la crise sanitaire ont été bénéfiques à la PME de Vertou (44) Christeyns France. Le chiffre d'affaires du numéro deux français sur ce secteur a progressé en 2020 mais l'année qui débute est faite d'incertitudes.

Christeyns France produit notamment du gel hydroalcoolique destiné aux professionnels.
Christeyns France produit notamment du gel hydroalcoolique destiné aux professionnels. — Photo : Christeyns France

Après une année 2020 marquée par les effets inattendus de la crise sanitaire, le spécialiste de l’hygiène Christeyns France débute 2021 avec des incertitudes, malgré un chiffre d’affaires en hausse de 7 millions d’euros. " Nous n’avons pas de visibilité ", avoue Peter de Grove, PDG de cette PME de 140 salariés appartenant au groupe familial belge Christeyns, composé de 1 300 collaborateurs (350m€ de CA).

L’activité au sein de l’usine de Vertou au sud de Nantes, est axée essentiellement sur les produits d’entretien (pour le linge, les surfaces, la cuisine…) et de désinfection pour le milieu hospitalier. Elle n’a jamais été autant sollicitée que l’an passé. " La crise sanitaire liée au Covid nous a conduits à accélérer la production de nos produits de désinfection, constate Peter de Grove, que ce soit pour les surfaces, les dispositifs médicaux… "

Le gros moteur de la croissance de Christeyns France a été la fabrication de gel hydroalcoolique. D’autant que peu de temps auparavant, en novembre 2019, un concurrent dans le nord de la France avait fermé. En temps normal, 11 000 litres sont produits chaque semaine. Dès le début du premier confinement en mars, les cadences ont explosé pour passer à 50 000 litres hebdomadaires.

30 % du chiffre d’affaires à l’exportation sur l’activité médicale

Cette période a été marquée par le passage au 3X8 et le recrutement d’intérimaires. Résultat, les commandes des clients que sont entre autres les hôpitaux (dont le CHU de Nantes) et les cliniques sur ces produits d’hygiène ont permis de faire basculer le chiffre d’affaires de 53 millions d’euros en 2019 à 60 millions d’euros en 2020. " Pour notre activité médicale, 30 % du chiffre d’affaires se fait à l’export ", précise le PDG. Toujours concernant les débouchés vers la filière médicale, Christeyns France se positionne à la deuxième place sur le marché français. La PME de Vertou se situe derrière le laboratoire lillois Anios passé sous le pavillon de l’Américain Ecolab en 2017 pour former un groupe mondial de 45 000 collaborateurs.

" La folie de la crise est derrière nous "

" Nous sommes également sûrement numéro 2 dans le milieu de l’industrie pharmaceutique et cosmétique pour lequel nous sommes spécialisés dans des détergents à haut niveau d’exigence ", poursuit Peter de Grove.

Sur ce dernier marché, l’activité reste stable pour Christeyns en ce début d’année 2021. Mais quid de celle pour le secteur médical ? " La folie de la crise est derrière nous, et beaucoup de monde a fabriqué des produits similaires aux nôtres, estime Peter de Grove, même si je pense qu’ils n’ont pas le même niveau d’exigence. Nous sommes un peu inquiets, car je pense que cette année ne sera pas, en termes d’activité, comme 2020. "

Christeyns France produit notamment du gel hydroalcoolique destiné aux professionnels.
Christeyns France produit notamment du gel hydroalcoolique destiné aux professionnels. — Photo : Christeyns France

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail