Vendée

Agroalimentaire

La Cavac investit pour ses débouchés à l'export

Par A. B., le 25 septembre 2017

La coopérative agricole vendéenne Cavac a inauguré son nouveau portique de chargement sur le port de commerce des Sables-d'Olonne. Ce nouvel outil qui a coûté 2,5 millions d'euros permet de charger plus rapidement les navires qui acheminent ensuite les fruits de l'agriculture vendéenne dans toute l'Europe.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Pour charger plus rapidement et plus simplement les navires qui transportent le grain destiné à l'exportation, la Cavac, coopérative agricole vendéenne, vient d'investir 2,5 millions d'euros dans un nouveau portique sur le port des Sables-d'Olonne. Celui-ci assure la transition du grain entre les silos du port et la cale des navire vraquiers. Le précédent datait de 1973 et pouvait charger 200 tonnes par heure. Le nouveau est capable d'alimenter les cales à raison de 700 tonnes par heure avec moins de bruit et moins de poussières. Quand onze ou douze heures étaient nécessaires pour charger les navires de 4.500 tonnes, il en faut aujourd'hui sept.

50% de la production part à l'export

Pour la Cavac, coopérative agricole qui regroupe près de 5.000 agriculteurs de Vendée et des Deux-Sèvres, le port des Sables-d'Olonne est un maillon essentiel de la stratégie export. C'est par là que transitent chaque année 400.000 tonnes de céréales ou colza « issus des filières qualités » destinées aux marchés européens. « 50% de la production céréalière de la coopérative part à l'export. C'est un excellent débouché compte tenu de la stagnation du marché intérieur », explique Jérôme Calleau, président de la coopérative. Les céréales vendéennes sont déjà toutes vendues avant les récoltes, mais pas encore payées, le prix pouvant évoluer. Une manière d'assurer de la stabilité pour les agriculteurs. « Si la production se maintient, prévient Jérôme Calleau, nous pourrions viser les 500.000 tonnes annuelles exportées.»

Quelques chiffres :

22.000 tonnes : c'est la capacité de stockage des silos de la Cavac sur le port des Sables-d'Olonne.
 

20 : c'est le nombre annuel de rotation des stocks des silos du port. La coopérative pourrait viser 25 rotations annuelles. Les céréales exportées depuis la Vendée sont à 37% du blé tendre ; 31% du maïs ; 24% du blé dur ; 4% de l'orge ; 4% du colza.

 

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail