Nantes

Loisirs

La belle chevauchée de West Euro Bikes, la PME qui fait découvrir le monde en moto

Par Didier San Martin, le 19 juillet 2019

Basé à Savenay, en Loire-Atlantique, le tour-opérateur West Euro Bikes a pour particularité rare de proposer des circuits sur tous les continents, exclusivement en moto. Un concept qui a trouvé sa place, la PME de 12 salariés ayant doublé son chiffre d'affaires entre 2015 et 2018.

Jacques Lahaye a fondé West Euro Bikes en 2007.
Jacques Lahaye a fondé West Euro Bikes en 2007. — Photo : West Euro Bikes

États-Unis, Afrique du Sud, Chili, Vietnam, Australie… Au total, ce sont 25 destinations que West Euro Bikes, entreprise de Savenay, fait découvrir chaque année à quelque 450 clients. Avec une particularité très rare chez un tour-opérateur : tous ses circuits s’effectuent exclusivement à moto.

Depuis deux ans, ce spécialiste vend ses produits via le réseau des agences de voyages. Un changement de stratégie qui lui a permis de quasiment doubler son chiffre d’affaires, passant de 1,5 M€ en 2015 à 2,4 M€ en 2018. « Pourquoi nous ne l’avons pas fait plus tôt ? Mais parce que nous n’étions pas prêts ! confie Jacques Lahaye, le fondateur de West Euro Bikes. Je souhaitais que nos produits soient sûrs à 100 % et menés par des équipes totalement rodées. Désormais, nous avons atteint ce niveau d’exigence ».

Des voyages plus que des vacances

Car Jacques Lahaye le répète à l’envi. Tracer la route à moto n’a rien de comparable avec un circuit en bus ou en voiture. « Je propose des voyages, pas des vacances », nuance-t-il. Il faut prendre en compte trois facteurs difficilement prévisibles : la météo, la mécanique et l’état de santé des motards. C’est pourquoi West Euro Bikes accompagne toujours ses groupes avec un 4x4 d’assistance. Et ceci de façon discrète… « La discrétion est l’un de nos points forts, argumente Jacques Lahaye. Sur les routes, l’accompagnant se positionne à une dizaine de minutes derrière les clients. Cela leur permet de se sentir libres, de rouler à la vitesse qu’ils désirent, de s’arrêter quand ils veulent. Sur les pistes par contre, pour des raisons de sécurité, un accompagnateur moto trace la route devant ».

En moto, plus haut que le Mont Blanc

Pour que le client soit au meilleur de ses capacités, les nuits se passent en hôtel ou en bivouac de luxe. « Sur certains circuits, nos clients doivent vraiment être en forme, reprend le biker. En Argentine et au Chili, par exemple, le pilote doit manier une moto de 300 kg en franchissant les cols de la cordillère perchés à 5 200 m... le tout sur des routes particulièrement sinueuses ».

Des routes à l’image de celles empruntées par Jacques Lahaye. Originaire de Cherbourg, il a toujours voulu travailler au grand air. Des études de paysagiste, un service militaire chez les paras puis des voyages dans le monde entier, en stop ou en bus, ont forgé son tempérament. « Quand je n’avais plus d’argent, je revenais en France, je travaillais trois mois puis repartais », sourit-il. Au Canada, il a eu l’idée, avec des amis trappeurs, de créer une société d’aventure. C’est comme ça qu’il s’est fait remarquer par un tour-opérateur parisien. Ce dernier l’embauche pour ouvrir une agence à Nantes. L’opportunité pour Jacques Lahaye de proposer ce qui ne se faisait pas à l’époque : des circuits à moto. En 2000, le tour-opérateur fait faillite et Jacques fonde sa société à Saint-Herblain puis à Savenay. Aujourd’hui, il emploie 12 salariés qui font découvrir aux clients le monde à moto.

Jacques Lahaye a fondé West Euro Bikes en 2007.
Jacques Lahaye a fondé West Euro Bikes en 2007. — Photo : West Euro Bikes

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.