Industrie

Janneau ouvre ses portes à la digitalisation

Par Amandine Dubiez, le 29 mars 2018

Le fabricant de fenêtres et portes-fenêtres Janneau engage un plan de digitalisation pour faciliter le parcours d’achat de ses clients. Parallèlement, la PME du Loroux-Bottereau (Loire-Atlantique) augmente ses capacités de production pour répondre à une forte augmentation des commandes.

L’unité de menuiseries PVC Janneau de Saint-Germain-Sur-Moine.
L’unité PVC Janneau de Saint-Germain-Sur-Moine a bénéficié d’un agrandissement de plus de 3 500 m², pour une superficie totale d’usine de 10 000 m². — Photo : Janneau

Tout doucement, le fabricant de portes et fenêtres s'ouvre à la digitalisation. Elle a d’abord concerné la fenêtre en elle-même qui peut désormais être intégrée de capteurs reliés au système de gestion de la domotique de la maison. Mais la transition numérique s’applique aussi à la gestion interne de l’entreprise. Un plan stratégique est en cours d'élaboration. Janneau avait déjà fait équiper en tablettes et de tutoriels en ligne ses plus de 100 distributeurs répartis en Centre-Val de Loire, dans les Hauts de France, et dans l‘Est. Il voudrait désormais faciliter le parcours d’achat de ses clients. C’est dans cette optique que l'entreprise du Loroux-Bottereau (56 millions d’euros de chiffre d’affaires, 430 salariés) veut commencer par mieux gérer ses données. Le groupe est en train de revoir son ERP. « Le but est aussi de recueillir des informations sur la satisfaction des clients finaux », explique Jean-Luc Mastikian, directeur général du groupe Janneau. 

Gérer l'euphorie

Un outil qui lui serait bien utile en cette période de croissance inédite. « Cela a été fulgurant, un tsunami », se souvient Jean-Luc Mastikian. C’était le 27 septembre dernier. Le dirigeant apprenait que le gouvernement prolongeait le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) accordé aux ménages qui veulent engager des travaux d’économies d’énergie, comme l’installation de fenêtres isolantes par exemple. En quelques minutes, les ventes de portes-fenêtres et fenêtres en aluminium, PVC ou bois sont montées en flèche. « Chez nos distributeurs, c’était l’euphorie. Cela a vraiment eu un effet accélérateur ». Les prises de commandes ont augmenté de 45 % sur les 3 derniers mois de l’année, et de 8 % sur l’ensemble de l’année. De quoi espérer une augmentation du chiffre d’affaires de 4 % en 2018.

Des nouveaux sites de production

Un coup de pouce venu au bon moment pour la PME du Loroux-Bottereau qui est justement en train d’agrandir ses sites de production. En 2017, Janneau a agrandi d’un tiers son usine de menuiseries PVC de Saint-Germain-sur-Moine (Maine-et-Loire) pour atteindre les 10 000 m². C’est elle qui est chargée de fabriquer les fenêtres et portes-fenêtres en PVC qui représente toujours 43 % du chiffre d’affaires de la PME. L’autre grosse activité de Janneau - plus de 40 % du CA - ce sont les menuiseries aluminium, pour lesquelles la demande est de plus en plus forte. Pour y répondre, Janneau agrandit cette année son site de production du Loroux-Bottereau de 3 000 m². « L’ancien site était saturé. Nous en profitons pour mieux organiser la production, la rendre plus fluide. Mais nous faisons toujours du sur-mesure, la "Mercedes" de la fenêtre », rappelle Henri Janneau, le fondateur et PDG du groupe éponyme. Sur la ligne de production, pas une fenêtre ou une porte n’est identique. Chacune est certifiée A2P R2, attestant du plus haut niveau de résistance aux infractions. Le groupe est le seul menuisier de France à avoir obtenu cette distinction. Chacune des fenêtres et porte-fenêtres est aussi équipée d’un QR code pour être tracé jusqu’au client final.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail