La Roche-sur-Yon

BTP

Indeego effectue une levée de fonds pour s'étendre au-delà des Pays de la Loire

Par Olivier Hamard, le 22 juin 2021

La start-up vendéenne Indeego, qui a édité la solution pour simplifier la communication entre donneurs d'ordres et professionnels du secteur du bâtiment, va finaliser une première levée de fonds dans le courant de l'été pour se développer à court terme sur le territoire national.

Le fondateur d'Indeego Florian Bezagu est désormais associé à Elodie Rosa Paradela à la tête de la start-up vendéenne.
Le fondateur d'Indeego Florian Bezagu est désormais associé à Elodie Rosa Paradela à la tête de la start-up vendéenne. — Photo : Indeego

Dès 2013, Florian Bezagu, fondateur de la société B2D Informatique, a travaillé sur un logiciel, Nestorr, permettant à des donneurs d’ordres, bailleurs sociaux ou encore hôpitaux, de centraliser la gestion de leurs bâtiments et d’y planifier des interventions de maintenance par des prestataires. "Le projet est né d’un besoin exprimé par des clients, indique Florian Bezagu. En 2019, nous l’avons transformé en une plateforme, Indeego, accessible par abonnement." Les prestataires, de leur côté, peuvent gérer l’entièreté de leurs clients et planifier leurs chantiers. Depuis janvier dernier, Indeego se structure et accélère pour accroître son développement. Début 2021, Élodie Rosa Paradela s’est en effet associée dans l’aventure à Florian Bezagu pour apporter ses compétences en marketing.

Un partenariat et de nouveaux donneurs d’ordres

Depuis, la start-up installée dans les locaux de l’incubateur WeForge, à la Roche-sur-Yon, a recruté cinq collaborateurs. "Auparavant, nous n’avions pas réellement de prospection commerciale, indique Florian Bezagu. Nous avons commencé à mettre cette stratégie en place pour nous développer tout d’abord autour des Pays de la Loire, puis aller vers des points d’intérêt que nous avons identifiés, comme Rouen, Metz, Lille ou encore Montluçon." Indeego prospecte auprès de ses deux cibles, les donneurs d’ordre et les prestataires, majoritairement artisans et a signé un partenariat avec une autre start-up vendéenne, Zelok, qui a développé une plateforme destinée aux professionnels de l’immobilier pour la gestion de leurs locations. "Nous allons aussi nous orienter vers d’autres types de donneurs d’ordres, indique Florian Bezagu, comme les communes ou communautés de communes."

L’objectif d’Indeego est de compter d’ici trois ans environ 1 500 clients dans sa base de données, prestataires et donneurs d’ordres, et d’atteindre un chiffre d’affaires autour de 2 millions d’euros. Pour accélérer son développement, la start-up, qui ne s’est développée jusqu’ici que sur fonds propre, va finaliser cet été sa première levée de fonds de 500 000 euros auprès d’investisseurs 100 % vendéens. "Le montant est très raisonnable, concède Florian Bezagu, mais nous préférons garder le contrôle. Nous ferons sans doute un second tour de table d’ici quelques années." En attendant, l’entreprise nourrit des ambitions dans un secteur en pleine croissance où la numérisation, particulièrement chez les prestataires, n’en est pas encore à son maximum. Au-delà d’un développement géographique qu’elle envisage aussi dans un deuxième temps au-delà des frontières métropolitaines, Indeego veut également proposer de nouvelles fonctionnalités, comme la mise en relation entre donneurs d’ordres et entreprises du bâtiment ou la facturation. "Pour l’instant, nous nous interfaçons avec l’existant utilisé par le client, mais nous voudrions l’intégrer d’ici 2022." Cette année, la start-up devrait recruter encore 3 ou 4 nouveaux collaborateurs en CDI et envisage d’atteindre un effectif d’une vingtaine de personnes en 2024.

Le fondateur d'Indeego Florian Bezagu est désormais associé à Elodie Rosa Paradela à la tête de la start-up vendéenne.
Le fondateur d'Indeego Florian Bezagu est désormais associé à Elodie Rosa Paradela à la tête de la start-up vendéenne. — Photo : Indeego

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail