Nantes

Réseaux économiques

Icilundi essaime des repères pour les entrepreneurs nantais du numérique

Par Amandine Dubiez, le 06 juillet 2021

Les créateurs du Palace ambitionnent de créer un réseau de lieux dédiés aux entrepreneurs nantais. Un restaurant, un espace de coworking et un bureau ouvriront en septembre entre l'Île de Nantes et le centre-ville. Deux autres lieux devraient ouvrir d'ici à 2022.

L'espace de coworking de La Madeleine (50 postes) ouvre mi juillet 2021.
L'espace de coworking de La Madeleine (50 postes) ouvre mi juillet 2021. — Photo : In situ

Les lieux pour héberger ou accompagner les entreprises innovantes ne cessent de se développer à Nantes. Sous la gestion d’une structure baptisée Icilundi, ces espaces se multiplient. Il y avait déjà le Palace, place Graslin, un espace de coworking avec ses 350 postes occupés par des acteurs du numérique tels que l’assureur Alan, la fintech Pennylane, Owkin, Figaro Classifieds, Veepee, il y a désormais un restaurant de 200 m² baptisé Maison Bagarre rue Jean-Jacques Rousseau, un nouvel espace de coworking de 800 m² quartier de La Madeleine, et un autre bureau plus petit baptisé François II, sur l’Île de Nantes. Tous sont donc gérés par Icilundi, nouvelle entreprise créée par les fondateurs du Palace : Benoit de la Celle, Mathieu le Gac, Grégory Thibord, Quentin Adam (Clever Cloud), Florian Hervéou et David Sferruzza. Leur but : essaimer des lieux pour accompagner les entreprises nantaises innovantes.

Le bureau comme lieu de sociabilité entre salariés

Chaque site a sa propre identité mélangeant espaces de travail et lieux de vie. La Madeleine accueillera un café et une cinquantaine de postes, le restaurant Maison Bagarre se veut un lieu de rendez-vous pour les entrepreneurs mais aussi pour le grand public. Le François Deux est destiné à accueillir une seule entreprise. C’est Case Law Analytics, la PME nantaise (20 salariés) qui développe un logiciel permettant de quantifier le risque juridique qui en sera la première locataire.

Si l’idée d’ouvrir d’autres lieux que le Palace était prégnante pour les associés depuis un moment, le déclic s’est produit à l’issue du premier confinement à l’été 2020. "Au moment de la crise sanitaire, on s’est demandé si avoir des bureaux avait encore un sens, précise Grégory Thibord, directeur du Palace. À la réouverture le 11 mai 2020, on a tout de suite compris que oui. On a croulé sous les appels. Le bureau est un lieu de lien social entre les salariés". Le bureau n’est plus seulement un bureau, mais aussi un lieu de vie. Il faut donc le réinventer. C’est l’enseignement tiré de ces mois confinés, en 100 % télétravail. Comme tous les espaces de coworking, le Palace a souffert des confinements. "Mais moins que d’autres parce que l’on a structuré une communauté", explique Grégory Thibord.

Deux autres sites en 2022 et 2023

Icilundi compte ouvrir encore un autre site de 1 500 m² en 2022. Un autre projet devrait se concrétiser en 2023. Icilundi choisit les entreprises qu’elle héberge. "Nous privilégions les start-up ou des projets innovants", précise le directeur du Palace. Avec ces lieux, Icilundi veut créer un écosystème, une communauté, un réseau.

Les colocataires pourront se rassembler autour des nombreux événements organisés au Palace mais aussi se retrouver autour des programmes développés par Icilundi. "Il y a trois piliers dans notre business model : la résidence, l’événementiel et le commerce via la restauration ", détaille Grégory Thibord. À la rentrée, Icilundi lancera 4 programmes d’accompagnement : l’École du Samedi proposera cet automne un programme pédagogique pour apprendre les rudiments de l’innovation et de l’entrepreneuriat, Corponation sera plutôt destiné aux PME et grands groupes. Enfin Icilundi lance aussi un Entrepreneur studio avec l’idée de soutenir 2 à 3 entrepreneurs par an.

Objectif : atteindre les 2 millions d’euros de chiffre d’affaires fin 2021. Icilundi réalise 1,2 million d’euros en 2020. L’équipe de 11 salariés s’étoffera bientôt avec 5 recrutements à venir dans les 6 prochains mois (hors restaurant).

L'espace de coworking de La Madeleine (50 postes) ouvre mi juillet 2021.
L'espace de coworking de La Madeleine (50 postes) ouvre mi juillet 2021. — Photo : In situ

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail