Nantes

Services

Harmonie Mutuelle structure sa stratégie bas-carbone avec la méthode ACT Pas à Pas

Par Caroline Scribe, le 09 juin 2022

Entreprise à mission depuis juillet 2021, Harmonie Mutuelle élabore la stratégie de décarbonation de ses activités dans une démarche qui fait appel à une nouvelle méthodologie développée par l’Ademe.

Eva Bergier et Lionel Fournier, direction Santé et Écologies chez Harmonie Mutuelle.
Eva Bergier et Lionel Fournier, direction Santé et Écologies chez Harmonie Mutuelle. — Photo : Lionel Fournier

Dans le cadre de son statut d’entreprise à mission obtenu en juillet 2021 et en accord avec sa raison d’être, "agir sur les facteurs sociaux, environnementaux et économiques qui améliorent la santé des personnes autant que celle de la société en mobilisant la force des collectifs", Harmonie Mutuelle s’est engagée dans la structuration de sa stratégie climat. Pour ce faire, avec la validation du conseil d’administration et après avoir réalisé un bilan carbone, elle a rejoint les 20 entreprises françaises de toutes tailles et de tous secteurs (dont 11 membres de DRO), volontaires pour tester une nouvelle démarche d’accompagnement développée par l’Ademe (agence de la transition énergétique). Baptisée ACT (Accessing low carbone transition) "Pas à Pas", celle-ci comporte cinq étapes : diagnostic, élaboration de la stratégie, des objectifs et de la trajectoire de décarbonation, du plan de transition et suivi de la mise en œuvre.

Une démarche collaborative

Pour engager l’entreprise dans cette démarche, un comité Stratégie climat, réunissant 15 membres issus des différentes directions de l’entreprise, a été créé. "L’objectif était de travailler sur une vision à 2030-2050, ainsi qu’à une trajectoire chiffrée de réduction des gaz à effets de serre (GES) en se référant à la Stratégie Nationale Bas-Carbone (SNBC) de la France pour lutter contre le changement climatique", explique Lionel Fournier, directeur Santé et Écologies et membre du comité de direction générale chez Harmonie Mutuelle. Ces travaux ont ensuite été présentés aux parties prenantes d’Harmonie Mutuelle : 5 000 collaborateurs et 2 000 représentants des adhérents. "Nous avons organisé une grande consultation sous forme de rendez-vous webinaires. Nous avons ainsi pu enrichir notre réflexion des réactions et suggestions des 600 personnes qui y ont participé. Nous avons ensuite intégré ces idées à notre travail sur les leviers stratégiques avant de le présenter à notre comité exécutif. Les prochaines étapes sont la présentation au conseil d’administration, puis le vote lors de notre assemblée générale, fin juin", indique Eva Bergier, chef de projet à la direction Santé Écologies.

Donner du sens

Deux éléments seront soumis au vote. Le premier porte sur la trajectoire de réduction des GES de 2019, année zéro, à 2030. Cette trajectoire comporte deux courbes : l’une concerne les émissions d’Harmonie Mutuelle en lien avec ses activités propres, l’autre est relative à ses activités en tant qu’investisseur institutionnel. Le second volet a trait aux cinq leviers stratégiques qui seront actionnés pour réaliser ces objectifs. "Comme ce plan va impacter l’entreprise dans tous ses aspects, nous avons fait le lien entre dérèglement climatique, biodiversité et santé pour donner du sens à cette démarche. De la même manière, pour sensibiliser les entreprises et les inciter à agir, nous avons signé un accord avec l’Ademe pour que celles qui entreront dans trois dispositifs structurants de décarbonation - le fonds de décarbonation de l’industrie, le fonds chaleur ou qui publieront leur note ACT - puissent bénéficier de conditions préférentielles pour la protection de leurs salariés", conclut Lionel Fournier.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition