Nantes

Services

Happy Babees va construire la future crèche du MIN

Par Caroline Scribe, le 03 février 2020

Après l'ouverture d'une première crèche inter-entreprises à Saint-Herblain, Happy Babees a remporté l'appel à projets émis par le club d'entreprises MIN Avenir. C'est donc à la société créée en 2018 par Gilles de Larauze qu'échoit la mission de construire cette crèche de 56 berceaux qui ouvrira ses portes en 2021.

Céline Bourdonnay, directrice de la crèche Babees de Sain-Herblain et Gilles de Larauze, fondateur et dirigeant d'Happy Babees.
Céline Bourdonnay, directrice de la crèche Babees de Sain-Herblain et Gilles de Larauze, fondateur et dirigeant d'Happy Babees. — Photo : Happy Babees

En septembre 2018, Happy Babees ouvrait sa première crèche inter-entreprises rue de la Rabotière à Saint-Herblain avec 5 salariés et 12 enfants accueillis. Aujourd’hui, la société créée par Gilles de Larauze emploie 12 salariés pour veiller sur 36 berceaux et compte une trentaine d’entreprises clientes. Celles-ci sont très diverses : le groupe informatique Syd a ainsi réservé 6 berceaux, tandis qu’un artisan-couvreur en retenait deux pour fidéliser ses 2 salariés. « Mettre à la disposition de ses collaborateurs une crèche est un levier puissant pour attirer et fidéliser les salariés, lutter contre l’absentéisme ou encore favoriser la parité femmes / hommes en facilitant le retour au travail après un congé maternité. Par ailleurs, notre concept repose sur une crèche apaisée où chaque enfant bénéficie d’un regard personnalisé », explique Gilles de Larauze. S’inspirant de la pédagogie Montessori et Pickler et Loczy, Babees propose ainsi des ateliers d’éveil musical, de langue anglaise, de parentalité… La location d’un berceau affecté à un ou deux salariés revient à l’entreprise 14 000 euros par an. Mais 83 % de ce coût est pris en charge par des avantages fiscaux : le crédit impôt famille pour 50 % et une réduction de l’impôt sur les sociétés pour 33 %. « Nous avons perdu de l’argent en 2018, mais sur notre deuxième exercice, nous sommes bénéficiaires et, en 2020, nous atteindrons notre vitesse de croisière avec 100 % de nos berceaux commercialisés », annonce le dirigeant, qui ne communique pas son chiffre d'affaires.

Une crèche de 56 berceaux au MIN

La croissance sera portée notamment par le gain d’un projet remporté face à des poids lourds du secteur. La jeune société a, en effet, été retenue par le club d’entreprises du nouveau MIN nantais pour construire une crèche de 56 berceaux qui ouvrira ses portes début 2021. « Pour réaliser les travaux qui commenceront début 2020, nous avons choisi une fois encore des entreprises avec des démarches RSE fortes, comme Richardeau, Sygmatel ou Ouest Décor pour ses peintures 100 % biosourcées, dépolluantes et fabriquées en France », indique Gilles de Larauze. Cette attention portée à l’environnement fait partie de la marque de fabrique de Babees, qui a pris l’engagement de réduire de moitié ses émissions carbone d’ici 2030, à la suite d’un bilan carbone collaboratif réalisé par Toovalu avec une dizaine d’entreprises membres du CJD. « Nous sommes également à la recherche d’une solution de restauration 100 % bio qui n’existe pas encore sur Nantes. Nous étudions actuellement 3 pistes pour une mise en œuvre dès 2020 », précise Gilles de Larauze.

Une nouvelle offre

Outre son approche pédagogique, Babees mise sur des solutions inédites pour se démarquer de la concurrence. La société de Saint-Herblain s’apprête ainsi à lancer l’offre Berceau Flex qui permet d’ouvrir un berceau loué par une entreprise à l’ensemble de ses salariés pour des dépannages occasionnels : 3 mois pour un salarié arrivant sur Nantes, quelques semaines pour une nourrice indisponible… Parallèlement à ces nouveautés, Happy Babees démarre la conception d’une troisième crèche en espérant que ce sera les prémices au lancement d’un réseau plus vaste.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail