Nantes

Services

Guesneau Copropriétés finalise une première croissance externe

Par Cyril Raineau, le 21 septembre 2022

La PME nantaise Guesneau Copropriétés, spécialiste de l’entretien et du nettoyage des parties communes d’immeubles, va atteindre la barre symbolique des 100 collaborateurs avec le rachat d’un concurrent. En croissance depuis ses débuts, elle a le regard porté vers d’autres dossiers de reprise.

Romain Guesneau (au premier plan), dirigeant de Guesneau Copropriétés, avec une partie de l'équipe de la PME.
Romain Guesneau (au premier plan), dirigeant de Guesneau Copropriétés, avec une partie de l'équipe de la PME. — Photo : Cyril Raineau

C’est un peu la loi des bonnes séries pour Guesneau Copropriétés. La PME nantaise, spécialisée dans l’entretien et le nettoyage des parties communes d’immeuble, finalise la reprise d’un concurrent. Dans le même temps, deux autres opportunités se présentent. Son dirigeant Romain Guesneau n’exclut pas de les saisir mais demeure, pour l’instant, au stade de la réflexion. Guesneau Copropriétés intervient essentiellement dans la métropole nantaise pour l’entretien et le nettoyage d’immeubles d’habitation ou tertiaires, privés comme publics.

C'est un concurrent de Guesneau Copropriétés basé à Nantes qui va prochainement passer dans son giron. "Un de mes fournisseurs m’avait informé de la cession de cette entreprise, expose Romain Guesneau. Il s’agit d’une entreprise de 14 salariés qui vont tous être intégrés. Le cédant nous accompagnera durant trois mois." En absorbant cette société, la PME atteindra la barre des 100 collaborateurs.

Un nouveau site quartier Chantenay

Le dirigeant a, en parallèle, rencontré un autre entrepreneur qui, lui aussi partant à la retraite, souhaite vendre. Il s’agit également d’une entreprise de nettoyage de copropriétés, composée de huit salariés. "L’opportunité pourrait m’intéresser", fait savoir Romain Guesneau. Il reste plus évasif quant à une autre proposition qui s’est présentée mi-septembre : "Il s’agit d’une entreprise nantaise qui réalise près de deux millions d’euros de chiffre d’affaires. L’opération est donc plus risquée et demande réflexion."

Guesneau Copropriétés, qui va clôturer son exercice 2022 sur un chiffre d’affaires de 2,6 millions d’euros, verra celui-ci avoisiner les 3 millions d’euros en 2023 avec la dernière croissance externe.

Le rachat d’un concurrent est aussi synonyme de structuration, avec le recrutement de trois collaborateurs pour la partie management, technique et support administratif. La société a aménagé il y a neuf mois dans le quartier Chantenay dans un bâtiment remis à neuf, moyennant un investissement de 1,2 million d’euros. Quatre entreprises qui travaillent avec les syndics de copropriété s’y côtoient.

Depuis sa création en 2017, la croissance accompagne Guesneau Copropriétés. "Nous avons bénéficié du dynamisme économique de Nantes, constate Romain Guesneau, avec un nombre imposant de constructions ces cinq dernières années." L’un des autres facteurs qui ont propulsé l’activité de la PME est lié au nom de Guesneau, connu et reconnu dans le monde local du nettoyage. 

Vers une ouverture du capital aux salariés

Le père de Romain Guesneau, Cyriaque, avait fondé un groupe de 1 500 collaborateurs intervenant sur le Grand Ouest, Guesneau Services Propreté. À l’âge de 60 ans, "il m’a annoncé qu’il souhaitait le revendre et me l’a proposé, se souvient Romain. J’ai refusé de le reprendre car c’était son histoire et c’était trop gros pour moi. C’est une société parisienne qui en a finalement fait l’acquisition." Romain Guesneau avait créé, au sein même de ce groupe, un service dédié à l'entretien et au nettoyage de parties communes d'immeubles. Lequel avait été extrait de la revente du groupe, entraînant la naissance en novembre 2017 de Guesneau Copropriétés.

Romain Guesneau, seul actionnaire de son entreprise, envisage d'ouvrir le capital de Guesneau Copropriétés à ses collaborateurs "dans un an, après avoir fait un bilan et estimé l’entreprise." Le dirigeant porte du reste une attention particulière au côté humain au sein de l' entreprise, valorisant les métiers qui la structure et s'attachant à cultiver un esprit d'équipe.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition