Vendée

Agroalimentaire

Fleury Michon souffre de la guerre des prix dans la grande distribution

Par la rédaction, le 06 avril 2017

L'entreprise vendéenne, basée à Pouzauges, a annoncé ses résultats pour l'année 2016. Ceux-ci sont marqués par une baisse du chiffre d'affaires et du résultat opérationnel.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Le géant de l'agroalimentaire vendéen Fleury Michon a annoncé le 5 avril ses résultats pour l'année 2016. L'entreprise basée à Pouzauges présente un chiffre d'affaire s'élevant à 737,8 millions d'euros contre 757,6 millions pour l'année 2015, soit une baisse de 2,6%. Le résultat opérationnel est lui aussi en baisse, il passe de 28,8 millions d'euros en 2015 à 21,6 millions d'euros en 2016. Cette baisse s'explique, d'après l'entreprise, « par la dégradation de la marge opérationnelle du pôle grandes et moyennes surfaces libre-service France » qui n'est pas compensée par les autres secteurs que sont l'international et les ventes avec services.

Premier trimestre 2017 difficile

Le premier trimestre 2017 est également en recul par rapport à l'année 2016 en passant de 184,7 millions d'euros de chiffre d'affaires à 177,7 millions d'euros, soit une baisse de 3,8% par rapport à la même période de l'année précédente. « Le groupe s’attend à un exercice 2017 difficile lié à un environnement de marché compliqué, une pression toujours forte des distributeurs pour baisser les prix et un contexte matières premières très tendu. »

Retrouver la croissance en 2018

Pour redresser la barre, le groupe entend poursuivre son projet stratégique qui doit se traduire par le lancement d’innovations appuyées par plusieurs vagues de communications. Le groupe entend également réaliser un plan d'économies et d'amélioration de la productivité qui devrait lui permettre de retrouver de la croissance en 2018.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.