Services

En juin, la Cantine déménage dans le quartier de la Création

Par Amandine Dubiez, le 07 avril 2017

ATLANTIC 2.0. À la recherche des locaux depuis l'incendie qui a ravagé la Halle de la Madeleine, la Cantine numérique déménage en juin dans l'immeuble Unik.

Le Journal des Entreprises, l'économie en régions — Photo : Le Journal des Entreprises

Les ouvriers s'affairent au n° 14 de la rue La Noue Bras-de-Fer, derrière le tribunal de grande instance. Ce n'est pour le moment qu'un bâtiment où l'on ne peut entrer qu'avec un casque de chantier. Cela sera bientôt le nouveau QG de la Cantine numérique. Le lieu, inauguré début juin, au moment du Web2 day, se situe dans l'immeuble Unik, à deux pas de la future Halle 6, où il est prévu que la Cantine s'installe définitivement fin 2018. Le réseau des acteurs du numérique s'installera au rez-de-chaussée de l'immeuble, sur 1.000 m². Énergie Perspective posera ses valises dans les étages supérieurs en septembre. Depuis l'incendie qui a détruit la halle de la Madeleine le 20 novembre dernier, Atlantic 2.0, hébergé provisoirement dans un immeuble du Conseil général, était à la recherche d'un nouvel espace. De son côté, EP avait déjà entamé la construction de ses nouveaux locaux. Le lien s'est fait naturellement. « Cela s'est imposé après l'incendie. C'était une évidence », raconte Pierre Leroy, un des dirigeants d'EP.

Appel à candidature : 100 postes de travail disponibles

Les travaux au rez-de-chaussée ont été accélérés pour pouvoir accueillir la Cantine dès le mois de juin. Il y aura un espace pour accueillir des événements, et un autre pour accueillir les start-up en coworking. Atlantic 2.0 lance d'ailleurs un appel à candidatures. Les nouveaux locaux peuvent accueillir entre 15 et 20 start-up. « Nous avons 100 postes disponibles, les start-up intéressées peuvent nous contacter dès maintenant », précise Adrien Poggetti, directeur général d'Atlantic 2.0. Le formulaire de contact est en ligne. L'agence de communication WindReport'ainsi que le cabinet de recrutement Externatic et le fonds d'investissement Go Capital investiront eux aussi les lieux. L'immeuble accueillera aussi des lofts et logements pour particuliers. Il est aussi prévu l'aménagement du toit en terrasse. EP lorgne sur ces locaux de 2.500 m² depuis près de trois ans. Un lieu stratégique pour la PME spécialisée dans le bâtiment et la gestion de l'habitat : « nous serons situés pile entre l'école d'architecture et la Halle 6 », remarque Pierre Leroy. À terme, le rez-de-chaussée pourrait devenir un tiers-lieu d'accueil des acteurs du bâtiment et de la transition énergétique. Pour l'heure, les 1.500 m² de bureaux à l'étage serviront avant tout à accueillir les 50 salariés de l'entreprise. Toutes ces entreprises seront locataires auprès de la Foncière Magellan, propriétaire des lieux. C'est le promoteur immobilier Réalités qui s'occupe de la construction des bureaux et logements.

Amandine Dubiez

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture