Loire-Atlantique

Agriculture

Du rose fluorescent pour faire pousser fruits et légumes

Par Amandine Dubiez, le 17 février 2020

La société Cascade développe une technologie qui permet d’augmenter le rendement des fruits et légumes de plus de 15 % grâce à un film fluorescent placé sur les serres horticoles.

Cascade commence à commercialiser ses films de serre aux maraîchers espagnols.
Cascade commence à commercialiser ses films de serre aux maraîchers espagnols. — Photo : Cascade

C’est un petit laboratoire privé situé dans une maison en plein cœur du bocage, à Vigneux-de-Bretagne, à proximité de l’ancien site de la Zad de Notre-Dame-des-Landes. C’est là que la PME Cascade Light Technologies et ses 7 salariés travaillent sur une innovation qui permet une agriculture sans pesticides, sans intrants et sans produits phytosanitaires.

Cascade œuvre à la production de molécules fluorescentes qui, incorporées dans des films qui recouvrent les serres, permet d’améliorer la production horticole. Framboises, fraises, myrtilles, tomates, concombres, poivrons, courgettes, melons… ce film permet d’améliorer la photosynthèse des cultures sous tunnel et d’obtenir un rendement de plus de 15 % au m² sans utiliser de pesticide, ni intrant. Le film couvrant optimise le rayonnement solaire naturel. La teinte rosée, obtenue grâce à un procédé qui transforme des granulats, permet d’adapter le rayonnement aux pigments photosynthétiques et photorécepteurs présents dans les végétaux.

Premiers contrats en Espagne

La technologie brevetée a été accompagnée par le pôle de compétitivité Vegepolys Valley, et reçoit le soutien depuis 5 ans de Bpifrance, de la Région, d’un fonds d’investissement et d’un producteur de films agricoles Trioplast à hauteur de 1,5 M€. Après des années de R & D, en association avec un laboratoire de l’Institut de Recherche en Horticulture et Semences d’Angers associé à l’INRA et une équipe mixte CNRS/Institut des Molécules et Matériaux du Mans et quatre ans de tests, le projet vient d’aboutir à des premiers contrats commerciaux, en Espagne.

« Nous avons signé pour recouvrir 70 hectares de serres dans les régions de l’Almeria et de la Huelva », explique Frédéric Peilleron, le PDG de Cascade Light Technologies qui compte bien ne pas s’arrêter là. À elles seules, les deux régions espagnoles représentent près de 50 000 hectares de serres, soit cinq fois plus que toutes les serres de France réunies. L’Espagne sera donc pour le moment le principal marché de la PME de Vigneux, avant qu’elle ne s’attaque au marché français, où la technologie tient de belles promesses. « Nous avons plus de résultats lorsque la lumière est blanche, comme souvent en automne et en hiver ici », explique Gildas Guignard, l’un des chercheurs de Cascade. Le film fluorescent permet en effet de capter la lumière aux alentours puis de concentrer sa diffusion sur les cultures.

Ces premiers succès commerciaux sont la concrétisation d’un travail de recherche de six ans réalisé par le PDG Frédéric Peilleron, ingénieur aéronautique de formation, qui a repris le travail en 2012 du laboratoire privé LPRL (Laboratoire de Physique du Rayonnement et de la Lumière) créé dans les années 90, et qui est toujours situé à côté de la maison de son fondateur, Philippe Gravisse, décédé il y a quelques années.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail