Loire-Atlantique

Industrie

Drone, data, et maison en impression 3D lauréats de la Manufacturing Factory

Par Amandine Dubiez, le 06 février 2018

Elles inspectent les épaisseurs des équipements industriels par drone, inventent des vérins électriques ou fabriquent des maisons en impression 3D. Six start-up ont été sélectionnées par Atlanpole, le pôle EMC2 et le CRI de la Roche-sur-Yon, pour intégrer le premier programme d'accompagnement de start-up en lien avec l'industrie du futur. 

Le programme d'accompagnement des start-up en lien avec l'industrie du futur a été lancé depuis Ma Manufacture, l'atelier collaboratif installé à Saint-Aignan de Grand-Lieu. — Photo : Amandine Dubiez-JDE

Ces 6 lauréats inaugurent la toute première saison de la Manufacturing Factory, ce programme d'accompagnement co-organisé par l'incubateur Atlanpole, le pôle de compétitivité EMC2, et le Centre de Ressources en Innovation CRI à La Roche-sur-Yon, pour encourager la croissance de projets innovants en lien avec l'industrie du futur. 

Concrètement, les projets sélectionnés vont bénéficier pendant 6 mois des conseils gracieux des partenaires du programme tels que l'industriel Tronico, l'expert-comptable BDO ou encore le cabinet d'avocat d'affaires Fidal. Chacune des start-up bénéficiera aussi d'un soutien financier pouvant atteindre les 50 000€ en cumul, apporté sous forme de prêts par BPGO et Airbus Développement. Objectif : accompagner les start-up vers une future levée de fonds. Les projets sélectionnés sont : 

Un drone qui inspecte les épaisseurs

Créé par Sophie Ponce après 15 ans d'expérience dans le domaine des inspections réglementaires, pilote d'avion de drone Airsonix est un drone qui inspecte les épaisseurs de structures métalliques ou composites par sonde ultrasonique. 

La maison en impression 3D change de dimension

La désormais célèbre maison fabriquée en impression 3D dans le quartier de la Bottière fait elle aussi partie de la Manufacturing Factory. Le projet scientifique de l'Université de Nantes devient donc une entreprise qui ambitionne de signer ses premiers contrats de réalisation cette année. Objectif : construire 1 000 logements en impression 3D en 2023, soit un chiffre d'affaires de 20 millions d'euros. 

Des vérins 100% électriques

Leur but est de remplacer les vérins hydrauliques classiques. Le projet porté par les ingénieurs Catherine Guermont et Frédéric Streiff a déjà été lauréat du concours d’entreprenariat interne de l'ADEME. Avec leur solution baptisée JackEE, ils visent en premier lieu le marché des fabricants de presses industrielles. 

Géolocaliser les matériels sensibles et stratégiques

Le projet inVirtus est né au sein de l'incubateur de Centrale Nantes-Audencia. Il est porté par Raphaël Pantais, Frédéric Belhache et Christophe Pelletier. Ils ont inventé un mini-tag, qui, fixé sur le matériel sensible et stratégique, permet de surveiller et sécuriser les déplacements à l'extérieur.  

Les datas en cartes et visuels

Daniel Cortinovis et Fabrice Baranski ont créé un logiciel Logpickr, qui vise à récolter et analyser en temps réel les données produites par l'entreprise. Mise en perspective sous forme de carte et visuels, l'analyse de ces datas permet d'améliorer les process de fabrication. 

Un badge pour surveiller le respect des mesures de sécurité

Il a  créé un badge qui permet de contrôler en temps réel l'usage des engins réglementés et l'exposition des salariés à la pénibilité. Aurélien Castel est le fondateur de SymaleaN, une start-up qui propose aux entreprises de simplifier la mise en place des certifications ISO 9001, ISO 140001 et OHSAS 18001 au sein de leur structure.

Le programme d'accompagnement des start-up en lien avec l'industrie du futur a été lancé depuis Ma Manufacture, l'atelier collaboratif installé à Saint-Aignan de Grand-Lieu. — Photo : Amandine Dubiez-JDE