Loire-Atlantique

Distribution

Discount & Qualité part à l’assaut des invendus et du gaspillage

Par Amandine Dubiez, le 05 novembre 2019

Discount & Qualité rachète du matériel neuf et invendu que l'entreprise de Loire-Atlantique revend au prix de l’occasion sur internet. La PME espère profiter de la loi sur l’économie circulaire étudiée en ce moment au Parlement, qui pourrait obliger producteurs et distributeurs de produits non alimentaires à recycler leurs invendus. 

Franck Fleury, fondateur et dirigeant de Discount & Qualité au centre, accompagné du magasinier de l'entrepôt du Pellerin.
Franck Fleury, fondateur et dirigeant de Discount & Qualité au centre, accompagné du magasinier de l'entrepôt du Pellerin. — Photo : JDE

Il est situé à l’entrée de la zone d’activité du Pellerin. Impossible de rater le tout nouveau bâtiment de 1 300 m² de Discount & Qualité. Cette installation, c’est déjà une victoire pour la PME créée il y a neuf ans par Franck Fleury. « Jamais je n’aurais imaginé avoir un tel bâtiment », avoue son fondateur qui a investi un million dans ce site. Discount & Qualité est un soldeur : il achète et revend les invendus des fabricants ou les lots des transporteurs qui ont fait l’objet de litiges parce que le produit est tombé ou l’emballage est endommagé. Dans son atelier, il répare ce qui doit être réparé, et les revend à -30, -50 %, jusqu’à -70 % sur internet avec une garantie de deux ans.

« J’ai commencé dans mon garage puis j’ai loué deux emplacements de camping-car », se souvient le PDG. Rapidement, le quadragénaire achète un entrepôt au Pellerin, puis en loue trois autres à proximité. Il y stocke, selon les arrivages, des chaudières, des ventilateurs, des radiateurs électriques, des chaises de réunion, du parquet, des équipements d'atelier, des stores de camping-cars, des compresseurs etc. Plus de 1 500 références en tout.

La nouvelle loi qui pourrait doubler son activité

Les clients sont à 70 % des particuliers et à 30 % des professionnels. Un ratio qui devrait s’inverser rapidement. C'est en effet un type de clientèle que ne vise pas les concurrents, tels que le géant mayennais Noz (500 M€ de CA, 300 magasins, 6 000 salariés) qui est lui plutôt centré sur les particuliers.« Nos clients sont beaucoup de petites PME, des garagistes, des restaurateurs qui cherchent à s’équiper à prix réduit », observe Franck Fleury. Tout passe par le site internet qui compte 20 000 visites mensuelles. Le dirigeant espère proposer plus de références en nouant des partenariats avec des fabricants notamment d’électroménager. Il compte pour cela sur le projet de loi sur l’économie circulaire, examinée en ce moment au Parlement, qui contraindrait les fabricants et distributeurs de produits non alimentaires à recycler leurs invendus.

Il se tient prêt pour ce jour-là : il a de la place dans son entrepôt de 9 mètres de haut pour stocker deux fois plus de marchandises qu'aujourd'hui. Employant cinq salariés, Franck Fleury table sur une croissance de 30 % par an les prochaines années. Discount & Qualité réalisait en 2018 700 000 euros de CA. 

Prouver que l’économie circulaire est rentable

Franck Fleury avait eu l’idée de créer son entreprise alors qu’il était directeur commercial d’une marque de vaisselle. « J’ai vu des produits jetés à la poubelle alors qu’ils étaient neufs. Le fabricant payait pour les faire détruire ! Il faut que l’on arrête avec le gaspillage ». Il croit à une économie circulaire rentable et s’assume comme une entreprise « éco-citoyenne » : « Pour les emballages, par exemple, nous recyclons les cartons inutilisés de notre voisin carrossier », explique le dirigeant. Il fait en sorte de n’employer que des salariés habitant à moins de 10 kilomètres parce que « faire venir des gens de Nantes, ce n’est écologiquement pas viable », explique le dirigeant qui s'apprête à intégrer l'association Ruptur.

Franck Fleury, fondateur et dirigeant de Discount & Qualité au centre, accompagné du magasinier de l'entrepôt du Pellerin.
Franck Fleury, fondateur et dirigeant de Discount & Qualité au centre, accompagné du magasinier de l'entrepôt du Pellerin. — Photo : JDE

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.