Réseaux économiques

Interview Dirigeants Responsables de l'Ouest : "Quatre nouveaux territoires ouverts dans les deux ans"

Entretien avec François Guérin, président du collectif Dirigeants Responsables de l'Ouest

Propos recueillis par Caroline Scribe - 19 octobre 2021

Fondée en 2010, l’association Dirigeants Responsables de l’Ouest (DRO) invite les chefs d’entreprise à mettre la RSE au cœur de leur stratégie et de leur modèle économique. À la veille des Universités de l’Économie Responsable, François Guérin, président du collectif DRO, explique les ambitions du mouvement.

François Guérin, président du collectif Dirigeants Responsables de l'Ouest.
François Guérin, président du collectif Dirigeants Responsables de l'Ouest. — Photo : DRO

Vous avez été élu président du collectif DRO dans le cadre de la nouvelle gouvernance des Dirigeants Responsables de l’Ouest. Quelles sont les missions de cette nouvelle instance ?

Depuis sa création en 2010, DRO a bien grandi. Née à Nantes, l’association a essaimé. Elle fédère désormais 215 entreprises en Pays de la Loire et Bretagne, réparties au sein de quatre territoires : Nantes Atlantique, Rennes Bretagne, Anjou Maine et Finistère Bretagne. Ces entreprises représentent plus de 111 000 salariés au total. Nous avons lancé ces nouveaux groupes car l’association ne vit que par une grande proximité. Le collectif DRO que je préside a pour but de coordonner les différents territoires pour insuffler une vision stratégique commune, assurer la cohésion de l’ensemble, coordonner les actions, favoriser les partages de bonnes pratiques, tout en laissant une large autonomie à chaque territoire, en fonction de son degré de maturité par rapport à la RSE.

Pourriez-vous vous développer dans d’autres régions ?

Oui, chaque territoire a pour mission d’essaimer. Des contacts sont en cours en Normandie, dans la Vienne, en Vendée, à Reims ou encore à Lyon. Nous avons pour objectif d’ouvrir quatre nouveaux territoires dans les deux ans. La motivation doit venir des territoires. Le principe est d’y aller progressivement à partir d’un noyau dur d’entreprises, différentes par leur taille et leur secteur d’activité, et dirigées par des patrons emblématiques. L’ADN de DRO, c’est de rentrer dans l’association pour transformer son modèle économique en plaçant la RSE au centre. Ensuite, on passe d’une dynamique individuelle à collective en se mettant ensemble pour transformer un territoire. C’est le sens des onze chantiers que nous avons lancés en 2019 à la suite de nos Universités de l’Économie Responsable. pour baisser de 50 % les gaz à effet de serre d’ici 2030.

Précisément, la première action concrète du collectif DRO est d’organiser les prochaines Universités de l’Économie Responsable (UER) qui auront lieu les 21 et 22 octobre.

Oui, en raison des incertitudes liées à la crise sanitaire au moment où nous les organisions, le format de ces UER sera un peu particulier. Il sera phygital. Nous nous réunirons par groupe de 20 sur une quarantaine de sites d’entreprises partenaires et nous pourrons également nous connecter en ligne. Les UER sont organisées sur le même modèle que le parcours de transformation du dirigeant au sein de DRO : prise de conscience, résilience, transformation. Ce cheminement en trois temps sera transposé aux trois demi-journées sur les thèmes : "La prise de conscience et la frugalité heureuse", "Les résiliences humaines" et "Bilan du scénario des transitions et regards croisés sur le futur désirable." La séquence nantaise du vendredi après-midi nous permettra d’évoquer le déploiement du scénario de transition et des chantiers en Pays de la Loire pour lesquels l’Ademe nous a renouvelé son soutien financier important sur trois ans.

François Guérin, président du collectif Dirigeants Responsables de l'Ouest.
François Guérin, président du collectif Dirigeants Responsables de l'Ouest. — Photo : DRO

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail