La Roche-sur-Yon

Industrie

Déconfinement : Arcade Cycles surfe sur le boom du vélo

Par Jéromine Doux, le 12 juin 2020

Les ventes de vélos ont presque triplé depuis la fin du confinement. Pour répondre à l’explosion de la demande, le fabricant de vélos vendéen Arcade Cycles augmente sa cadence de production et fait une croix sur sa traditionnelle fermeture estivale. Après sept semaines d'arrêt lié à la crise sanitaire, il devrait même renouer avec la croissance.

Arcade Cycles emploie 90 salariés à La Roche-sur-Yon
Arcade Cycles emploie 90 salariés et fait actuellement travailler 45 intérimaires pour répondre à l'explosion de la demande de vélos. — Photo : Arcades Cycles

« La filière du cycle est en effervescence. Nous n’avons jamais connu de tels niveaux de commandes et de ventes », se réjouit François Lucas, le président d’Arcade Cycles, un fabricant de vélos  basé à La Roche-sur-Yon, qui avait arrêté sa production pendant sept semaines lors du confinement. Depuis le début du mois de mai, la demande de vélos a presque triplé. « D’abord parce que certains usagers des transports en commun cherchent des solutions alternatives plus propres mais aussi parce que les pouvoirs publics mettent le paquet sur le vélo. En seulement deux semaines, plus de 1 000 kilomètres de circulation urbaines ont été réservés aux bicyclettes et aux trottinettes », précise François Lucas. Sans parler des plans de mobilité lancés par les collectivités afin d’équiper les agents de deux-roues, souvent électriques. Une aubaine pour la PME vendéenne qui travaille principalement avec ces structures et réalise environ 70 % de son chiffre d’affaires grâce aux vélos électriques, qui représentent à peu près la moitié de ses ventes. « Aujourd’hui, l’électrique a pris le pas sur le traditionnel », poursuit le dirigeant qui travaille également avec des loueurs saisonniers et des magasins.

« Nous sommes au maximum de nos capacités de production »

L’entreprise de 90 salariés qui fait actuellement travailler 45 intérimaires, et réalise 24 millions d’euros de chiffre d’affaires doit donc s’adapter. Pour augmenter sa production, son usine tourne désormais chaque samedi. « Cela nous permet de produire environ 10 % de vélos en plus, nous sommes au maximum de nos capacités de production », détaille le dirigeant qui continuera également à produire au mois d’août, contrairement aux autres années. Des mesures toutefois insuffisantes pour répondre à l’explosion de la demande. Heureusement, la société avait fait des stocks importants avant la crise sanitaire. « Nous n’avions pas anticipé l’épidémie de Covid-19 mais ces stocks nous permettent aujourd’hui de répondre à toutes les commandes. » Grâce à cela, Arcade Cycles qui envisageait une perte de chiffre d’affaires de 30 % à cause de la crise sanitaire devrait connaître une baisse de 15 % par rapport à ces prévisions pour 2020.

5 % de croissance

« La filière vélo fait partie des rares gagnants du déconfinement. Notre chiffre d’affaires devrait quand même être en croissance de 5 % par rapport à l’année dernière », poursuit le dirigeant, qui a déjà un carnet de commandes bien rempli pour la rentrée. Selon lui, le vélo vient de franchir une étape majeure. « Pour la première fois, il est reconnu par les pouvoirs publics et grand public comme un moyen de transport urbain. C’est un acquis définitif. Nous avons fait le chemin que nous aurions dû faire en trois ans. »

Arcade Cycles emploie 90 salariés à La Roche-sur-Yon
Arcade Cycles emploie 90 salariés et fait actuellement travailler 45 intérimaires pour répondre à l'explosion de la demande de vélos. — Photo : Arcades Cycles

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail