Vendée

Industrie

Daan Technologies fait des pas de géant avec son mini lave-vaisselle Bob

Par Cyril Raineau, le 26 novembre 2021

Un peu plus d’un an après sa commercialisation, le mini-lave vaisselle Bob de la PME de Cugand (Vendée) Daan Technologies s’est écoulé à 35 000 exemplaires, faisant exploser le chiffre d’affaires de moins d’un million d’euros en 2020 à 10 millions d'euros cette année, selon les prévisions des dirigeants. La croissance devrait également être à l'encan en 2022 alors que se profile un nouveau produit revisité, le grille-pain.

"Tous les candidats à la présidentielle sont venus voir Bob au salon du Made in France à Paris en novembre", remarquent les fondateurs de Daan Technologies, Damian Py et Antoine Fichet.
"Tous les candidats à la présidentielle sont venus voir Bob au salon du Made in France à Paris en novembre", remarquent les fondateurs de Daan Technologies, Damian Py et Antoine Fichet. — Photo : Cyril Raineau

Les ventes de Bob sont en plein boom et la PME le concevant et fabricant, Daan Technologie, met un coup de boost à ses ambitions. Bob est un mini lave-vaisselle dont les mensurations sont adaptées aux petits appartements : 34 cm de large et 47 cm de haut pour un poids d’une dizaine de kg. En novembre 2020, sa commercialisation était lancée. Un an plus tard, 35 000 se sont écoulés.

Si le siège de Daan Technologies se situe à Montreuil (Seine-Saint-Denis), c’est bien en Vendée, à Cugand précisément, que bat le cœur de la PME. C’est ici qu’est assemblé Bob, un appareil totalement made in France, l’entreprise travaillant avec 16 partenaires disséminés dans l’Hexagone pour la fourniture des pièces. Le site vendéen regroupe quarante salariés, les cinq autres étant basés en région parisienne.

L’export comme source de croissance

L’explosion des ventes se reflète dans le chiffre d’affaires, passant de moins de un million d’euros en 2020 à 10 millions d'euros selon les prévisions des dirigeants, à fin 2021. La barre est haute pour l’an prochain : "Nous envisageons de doubler le volume de production d’ici fin 2022 pour réaliser un chiffre d’affaires se situant entre 15 et 20 millions d’euros", dévoile Damien Py qui précise que "l’entreprise est rentable". Lui et son associé Antoine Fichet, tous deux fondateurs de la société (Daan est la contraction de leurs prénoms) possèdent 70 % du capital.

Pour tendre vers ses objectifs, Daan Technologies dispose de plusieurs leviers qui, actionnés les uns après les autres, conduisent à une stratégie globale. En 2021, 50 % des ventes se sont faites via la grande distribution. L’export (essentiellement en Europe avec l’Allemagne mais aussi l’Asie avec Tawaïn) représente 20 % du chiffre d’affaires. Pour 2022, Daan Technologie a posé sur le planisphère des pions sur la Corée du Sud (où un représentant de la PME est déjà sur place), le Japon, les États-Unis et le Canada.

La moitié des ventes réalisée en ligne

Le développement à l’international est un des axes de croissance qui va de pair avec l’évolution de la stratégie en ligne. À fin novembre 2021, la moitié des ventes s’est effectuée par l’intermédiaire d’internet. Pour toucher un maximum de pays, le site internet commercial est décliné en vingt langues. L’entreprise travaille également sur son référencement en se positionnant en première place sur les moteurs de recherche lorsque sont tapés les mots "mini lave-vaisselle" dans des idiomes différents. Cette stratégie en ligne se décline aussi sur Facebook et Instagram où Bob est très présent, tout comme la PME sollicite des influenceurs pour pousser la promotion du mini-lave vaisselle. Selon Antoine Fichet qui a dévoilé, vendredi 26 novembre, les chemins empruntés dans le monde du web, les retours sont extrêmement positifs.

Outre le développement à l’international et des campagnes tous azimuts sur le net, Daan Technologies table sur une extension de sa gamme pour porter sa croissance. Le Bob Retro verra le jour début 2022 alors que le Bob Minimalist, une version simplifiée de l’original, vient tout juste d’être mis sur le marché. Ce dernier, sur le plan du prix, "nous permet d’être compétitifs face aux concurrents chinois", révèle Damian Py.

Si l’innovation porte le développement, en revanche, l’idée de créer un mini lave-linge longtemps évoquée est reportée de "quelques années". L’investissement de 10 millions d’euros pour aboutir est trop élevé "et "nous préférons bien structurer l’entreprise", fait savoir le dirigeant. Ce report n’obère en rien un autre projet. Début 2023, pourrait être commercialisé un grille-pain revisité, nécessitant un budget dix fois moindre pour sa conception (un million d’euros) que la PME est en mesure d’absorber. Rien qu’en France, il s’en écoule, selon Damian Py, 1, 6 millions par an. Autrement dit, ce marché du grille-pain présente des perspectives à même de booster la croissance de la PME.

"Tous les candidats à la présidentielle sont venus voir Bob au salon du Made in France à Paris en novembre", remarquent les fondateurs de Daan Technologies, Damian Py et Antoine Fichet.
"Tous les candidats à la présidentielle sont venus voir Bob au salon du Made in France à Paris en novembre", remarquent les fondateurs de Daan Technologies, Damian Py et Antoine Fichet. — Photo : Cyril Raineau

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail