Industrie

CMF : Le constructeur de serres signe un contrat au Bangladesh

Par Caroline Scrib, le 06 janvier 2017

Illustration de sa volonté de se développer à l'international, le groupe CMF de Varades va construire la première serre de recherche du Bangladesh.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Spécialisé dans la construction de serres et de bâtiments vitrés bioclimatiques, CMF va construire la première serre de recherche du Bangladesh. Commandée par The Bangladesh Jute Research Institute pour faire de la recherche appliquée sur la culture du jute, elle a été conçue et fabriquée dans les ateliers de CMF à Varades, puis montée sur place par des équipes locales avec l'assistance de CMF. « Ce projet avec le Bangladesh est emblématique à plusieurs titres. Nous sommes entrés dans un pays où nous n'étions pas implantés grâce à notre capacité à réaliser des serres de recherche pointue, avec l'aide précieuse, qu'il faut saluer, de l'ambassade de France au Bangladesh », témoigne Renaud Josse, P-dg du groupe CMF qui poursuit : « De plus, ce contrat correspond à notre stratégie de développement qui consiste à compenser la baisse des volumes sur les marchés de l'horticulture et du bâtiment traditionnel en investissant sur les bâtiments bioclimatiques, les serres de recherche et l'international. »

CMF, qui emploie 200 salariés, réalise 30 millions d'euros de chiffre d'affaires, généré pour un tiers par le bâtiment, pour un tiers par les serres de production, de vente et de recherche en France et désormais pour un tiers par l'export. Un pourcentage qui a doublé depuis 2009.

International

Cette année-là, l'entreprise de Varades a créé au Mexique une filiale qui couvre l'Amérique latine et les Caraïbes. CMF est également implanté depuis cinq ans en Asie du sud-est, via une structure commerciale en Malaisie qui vient de recruter un 2e VIE. CMF a ainsi récemment décroché des contrats au Vietnam : l'un, public, porte sur la construction de serres de formation à l'attention de jeunes agriculteurs, l'autre, privé, sur 2 ha de serres destinées à la production de concombres et de melons.

Cinq serres pour le Jardin exotique de Monaco

« Nous travaillons également beaucoup sur le Proche et le Moyen-Orient depuis la France. Et notre activité actuelle est marquée par la construction de cinq immenses serres pour le Jardin exotique de Monaco qui ouvriront au public au printemps prochain », précise le dirigeant. Les serres sont toutes fabriquées en France : à Varades pour les serres de recherche, en acier, à Monteux (84) pour les serres de culture en plastique. Par ailleurs, ce développement à l'export n'empêche pas le groupe de conserver sa place de premier constructeur de jardineries en France.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.