Nantes

Immobilier

À Clisson, le Hall Lacroix accueillera des start-up innovantes en 2022

Par Caroline Scribe, le 26 avril 2021

À Clisson, en Loire-Atlantique, deux entrepreneurs locaux ont racheté une friche industrielle de 25 000 m² dans la zone d’activité de Tabari pour y construire un nouvel espace, le Hall Lacroix, qui devrait accueillir, début 2022, des start-up innovantes.

Le futur Hall Lacroix à Clisson.
Le futur Hall Lacroix à Clisson. — Photo : Hall Lacroix

Ils sont deux entrepreneurs à la manœuvre. Tous deux Clissonnais et amis de longue date, Jocelyn Douillard, ex PDG du groupe Douillard, puis président exécutif de Keolis Santé, et Jean-Philippe Leray, dirigeant de Dome Solar, qui produit des systèmes de fixation pour les panneaux solaires, ont racheté une friche industrielle de 25 000 m², située rue des rosiers, dans la zone d’activité de Tabari à Clisson. Le terrain abritait dans les années cinquante l’entreprise de jouets Lacroix, dont le dépôt de bilan a conduit à l’abandon progressif du site. Aujourd’hui, ledit site abrite 15 000 m² de bâtiments reconvertis en centre logistique par le groupe de construction métallique GH. Celui-ci devrait bientôt être recouvert, à l’initiative des nouveaux propriétaires, par 5 000 m² de panneaux photovoltaïques, dont le raccordement au réseau électrique est attendu début juin.

Construction d’un bâtiment neuf

Toutefois, le projet le plus ambitieux porte sur la construction d’un nouveau bâtiment. Le chantier a démarré en mars dernier pour une livraison espérée au premier trimestre 2022. Le nouvel espace, appelé Hall Lacroix en référence à l’ancien occupant, hébergera en rez-de-chaussée un restaurant, ainsi que la troisième crèche interentreprises du réseau Happy Babees. L’étage accueillera, pour sa part, les holdings des sociétés Douillard et Dome Solar, ainsi que deux à trois autres entreprises locales. L’essentiel du projet porte toutefois sur la création de 25 emplacements de bureau, loués à la journée, à la semaine, au mois ou plus et comprenant des services associés : salles de réunion, mais aussi un studio d’enregistrement qui pourra être utilisé par toutes les entreprises du territoire.

Un pôle tertiaire dédié à l’innovation

La préférence sera accordée à des entreprises innovantes, intervenant dans trois secteurs d’activité : le solaire et les énergies renouvelables, les mobilités extra-urbaines et l’agriculture de demain. "Nous voulons créer un pôle tertiaire orienté vers l’innovation avec la volonté d’agir en faveur de la mixité sociale, dans une approche industrielle et technologique. Nous avons acheté cette friche en 2019, mais notre projet prend tout son sens à la lumière de la crise sanitaire qui revalorise le monde rural et semi-rural. Le Hall Lacroix est équipé en fibre, bénéficie d’un emplacement stratégique à 500 mètres de la gare par des voies douces. Un tel équipement manquait sur le territoire", expliquent les deux promoteurs du projet.

La plantation de 900 arbres sur 350 m² de Mini Big Forest, en face de la crèche, complète le projet en apportant une touche végétale au sein d’une zone industrielle assez dense.

Le futur Hall Lacroix à Clisson.
Le futur Hall Lacroix à Clisson. — Photo : Hall Lacroix

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail