Vendée

Réseaux économiques

Interview CCI Vendée : "La mandature a commencé et se termine par des tensions gigantesques sur l'emploi"

Entretien avec Arnaud Ringeard, président de la CCI de Vendée

Propos recueillis par Caroline Scribe - 12 octobre 2021

Du 27 octobre au 9 novembre 2021, les dirigeants d’entreprises de Vendée sont appelés à élire leurs représentants à la CCI Vendée et à la CCI de Région Pays de la Loire. Arnaud Ringeard, actuel président de la CCI de Vendée et dirigeant de la société FAST, conduit une liste unique soutenue par les organisations patronales.

Arnaud Ringeard, président de la CCI de Vendée.
Arnaud Ringeard, président de la CCI de Vendée. — Photo : CCI Vendée

Pouvez-vous nous parler de la liste que vous conduisez pour les prochaines élections à la CCI Vendée et à la CCI Pays de la Loire ?

Je conduis une liste unique, soutenue par l’ensemble des organisations patronales et composée d’élus fortement mobilisés. Tout le monde a apprécié le travail effectué tout au long de la mandature qui s’achève. Nous aurons cependant une équipe fortement renouvelée avec 56 % de nouveaux chefs d’entreprise.

Quelles actions fortes retenez-vous de la mandature qui vient de s’écouler ?

Le début de la mandature avait commencé par une tension gigantesque sur les recrutements. Cela nous avait conduits à lancer la campagne "La Vendée recrute" à la télévision. Elle nous a permis de récolter 30 000 candidatures qui ont été mises à la disposition des entreprises, avec un enjeu pour nous. La nouvelle mandature va débuter par les mêmes problématiques de recrutement, mais avec une différence de taille. Aujourd’hui, les difficultés de recrutement concernent quasiment l’ensemble des départements français. Cela n’aurait donc pas de sens d’aller dépouiller d’autres territoires pour combler nos besoins en main-d’œuvre. Nous allons plutôt chercher à capitaliser sur les offres de formation initiale et continue que nous avons développées au cours de la mandature. Nous avons notamment ouvert six nouvelles formations en alternance en collaboration avec les CCI de Nantes Saint-Nazaire et de La Rochelle. Nous avons également mis en place des actions pour sensibiliser à l’entrepreneuriat féminin et développer les relations écoles entreprises.

Et en dehors des problématiques d’emploi ?

Je mentionnerais la création de l’accélérateur La Cabine qui nous a permis d’accompagner 15 start-up au cours de la mandature et dont la saison 3 va commencer. J’évoquerais aussi le cluster NautiHub qui a pour mission de renforcer la compétitivité des acteurs du nautisme, un secteur d’activité important en Vendée et dont je suis le président.

Quelles sont les thématiques qui vous tiennent à cœur pour la prochaine mandature ?

Même si l’environnement évolue très vite, la prochaine mandature s’inscrira dans la continuité des démarches et outils lancés au cours des cinq années passées. Je souhaiterais pousser les feux sur l’esprit d’entreprendre, favoriser les transmissions afin que les centres de décision restent en Vendée pour pérenniser le développement des entreprises sur le territoire et accompagner les transitions environnementales et digitales. Un autre sujet qui me tient à cœur est la montée en valeur ajoutée de nos entreprises industrielles, en les aidant à se projeter dans le futur en termes d’outils et de produits. C’est aussi un moyen de stimuler l’export. Nous serons également aux côtés des commerçants, des professionnels du tourisme et des entreprises en général pour les aider à saisir toutes les opportunités de reprise économique.

Et pour revenir au sujet numéro 1 des entreprises vendéennes qui peinent à recruter, comment envisagez-vous les choses ?

Nous allons effectuer le travail ingrat consistant à aller chercher, recrutement par recrutement, personne par personne, des gens éloignés de l’emploi pour les ramener vers des postes à pourvoir. C’est un travail de longue haleine.

Arnaud Ringeard, président de la CCI de Vendée.
Arnaud Ringeard, président de la CCI de Vendée. — Photo : CCI Vendée

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail