Loire-Atlantique

Réseaux économiques

CCI de Nantes-Saint Nazaire : Victoire de Yann Trichard

Par AD, le 07 novembre 2016

La liste conduite par Yann Trichard, soutenue par la CGPME, le Medef et l'UPA a remporté l'ensemble des 60 sièges à pourvoir.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

C'est donc officiel, Yann Trichard, dirigeant de Syd Conseil, est le nouveau président de la CCI de Nantes-Saint Nazaire. Il sera élu officiellement le vendredi 18 novembre prochain. Sans surprise, la liste alternative conduite par Jean-Marie Ravier n'a pas été retenue. Le candidat, lui-même, avait prédit qu'il ne gagnerait pas. Il s'était confié à notre rédaction.

Le scrutin n'a réuni que 11,43% d'électeurs, soit près de 6 000 entreprises. C'est tout de même 5% de plus en nombre de votants par rapport à 2010. Le Medef s'est félicité de la victoire de son candidat : "Ce succès est en grande partie dû à l’accord politique unitaire que nous avons signé pour porter un projet de territoire avec des ambitions et des objectifs forts et clairs », a souligné Patrick Cheppe président du Medef 44.

Yann Trichard s'était exprimé dans Le Journal des Entreprises, pendant la campagne, sur ses ambitions pour la CCI de Nantes-Saint Nazaire : « la ligne directrice et mon ambition majeure sont de créer de l'emploi au travers du développement économique du territoire. Quelques points me tiennent particulièrement à coeur. Tout d'abord, le développement de l'entrepreneuriat féminin. D'ailleurs, je prends l'engagement de ne pas prendre la parole aux tables rondes auxquelles je serai invité s'il n'y a pas de femmes et je demanderai aux élus de faire de même. J'attache également une grande importance à l'accueil des chefs d'entreprise et à leur orientation vers les interlocuteurs pertinents. La CCI est leur maison. Elle n'a pas les moyens d'aller à la rencontre des 53 000 chefs d'entreprise du territoire mais je compte sur la dynamique de réseau pour démultiplier les contacts via les associations, etc.. Enfin, la formation est également une des priorités de notre liste. Nous voulons, par exemple, faire de l'école de design de Nantes le numéro 1 au monde car elle constitue à la fois un facteur d'attractivité et de développement du territoire. »

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail