Vendée

Industrie

Cavac : La coopérative s'agrandit avec Bioporc

Par Florent Godard, le 06 juin 2014

AGROALIMENTAIRE La Cavac vient de reprendre Bioporc (70 salariés, 13 millions d'euros de CA), une usine de transformation de viande porc et charcuterie bio. En quelques mois, la coopérative agricole a passé la barre des 1.000 salariés.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

En reprenant Bioporc, Cavac ne part pas dans l'inconnu. Les deux sociétés travaillaient déjà ensemble depuis 2008, date de la création de la filière « Porc Bio Atlantique », en amont, avec les éleveurs. Via Porc Bio Atlantique, la Cavac fournit aujourd'hui 60 % des approvisionnements de Bioporc (250 cochons transformés par semaine). Le rapprochement permettra de maîtriser la montée en puissance de la partie élevage. La Cavac dispose, en effet, des expertises pour accompagner les éleveurs sur le plan technique (conduite d'élevage bio, appui à la conversion, etc.) et sur l'approvisionnement de céréales bio pour l'alimentation des animaux.




Extension prévue chez Bioporc

Pour Bioporc, il s'agit surtout d'investir pour accompagner sa forte croissance. Depuis sa reprise par Jérôme Lebrun en 2006 (17 salariés, 2,3M€ de CA à l'époque), l'entreprise connaît une croissance à deux chiffres chaque année. « On vise la barre des 20M€ de CA et 100 salariés d'ici trois à cinq ans, annonce son dirigeant, à l'origine du rapprochement. Étant jusqu'ici l'unique actionnaire, cela me semblait compliqué de mener ce projet de développement tout seul... ». Aujourd'hui directeur général de l'entreprise, Jérôme Lebrun souhaite étendre à nouveau son usine, afin d'augmenter ses capacités de production. Le dépôt de permis de construire devrait avoir lieu au second semestre 2014. Afin d'atteindre une taille critique, Bioporc pourra aussi s'appuyer sur les services RH, informatique, ingénierie ou communication de la Cavac. La PME assure avoir encore de belles perspectives de marché. « Dans le bio, la filière boeuf est encore très jeune comparée à celles du lait ou des oeufs. Le taux de pénétration du marché est moins fort, ce qui nous laisse des marges de progression », détaille Jérôme Lebrun. Avec une production 100 % française, les 80 recettes sont vendues aux magasins bio, en GMS, à la restauration collective ou encore à des industriels (produits traiteurs, plats cuisinés).










Diversification

De son côté, la coopérative agricole, basée en Vendée et dans l'Ouest des Deux-Sèvres, avec quelques incursions en Anjou et Bretagne, est positionnée sur les productions végétales (collecte et revente de céréales, légumes, production de semences...) et animales (production de bovins, ovins, porcs, volailles, lapins, caprins, fabrication d'aliments du bétail). À elle seule, Cavac fournit 10millions de lapins (30 % de la production française) et revend 120.000 bovins par an par sa branche Bovineo. Un positionnement très en amont des filières. Via Bioporc et la conserverie Olvac, la Cavac a toutefois mis un pied dans la transformation. « L'acquisition de Bioporc fait sens en termes de valorisation des productions de nos adhérents, à qui l'on offre de nouveaux débouchés. De plus, le marché du bio reste un secteur de niche, au ticket d'entrée plus abordable que les filières de transformations conventionnelles, où de grands acteurs comme Terrena ou Triskalia sont bien installés », explique Sébastien Aumont, directeur communication et marketing diversifications du groupe Cavac. « Il y avait à la fois une cohérence, territoriale et aussi en termes de filière. Puisqu'on maîtrise aujourd'hui la chaîne, des céréales pour l'alimentation du bétail au produit fini sur le porc bio », complète son directeur général Jacques Bourgeais.




1milliard d'euros de CA prévu en 2014

Huitième groupe coopératif agricole français, détenu par 4.000 sociétaires actifs, la Cavac devrait franchir un nouveau cap cette année. Et clôturer son exercice 2013-2014 (au 30juin) sur un effectif de 1.200 salariés et environ un milliard d'euros de chiffre d'affaires (contre 950 salariés et 800M€ de CA un an auparavant). Fin 2013, le groupe Cavac a fusionné avec les trois coopératives agricoles vendéennes Geo (bovins et ovins), CPLB (lapins) et CAHBV (plants de pommes de terre).

Cavac



(La Roche-sur-Yon) Président : Jérôme Calleau 1.200 salariés 800M€ de CA 2013 02 51 36 51 51

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail