Vendée

Agroalimentaire

Briogel lance un nouveau distributeur de baguettes

Par Jéromine Doux, le 09 mai 2019

Le fabricant de pains et de brioches surgelés Briogel vient de passer trois ans à plancher sur un nouveau concept. Son idée : un distributeur de baguettes industrielles, avec four intégré. Avec cette innovation, l’entreprise mise sur l’avenir, notamment pour préparer sa transmission.

Christophe Babarit, président de Briogel, en Vendée
Christophe Babarit, président de Briogel, vient de lancer un distributeur de baguettes avec four intégré. — Photo : Jéromine Doux - Le Journal des Entreprises

Christophe Babarit, le président de Briogel, en est convaincu, « le métier de boulanger tel qu’on le connaît est en train de disparaître. » Le fabricant de pain et de brioche surgelés (250 salariés, 32 M€ de CA), installé à Saint-Georges de Montaigu, en Vendée, mise sur la vente directe aux consommateurs. Ses équipes viennent de passer trois ans à plancher sur un nouveau concept : un distributeur de baguettes industrielles avec four intégré, capable de cuire du pain 24 heures sur 24 et qui demandent donc moins d'approvisionnement. Une innovation à 500 000 €. « La grande distribution est intéressée pour en installer à proximité des stations-service », détaille Christophe Babarit. Les collectivités pourraient aussi en installer dans les communes qui manquent de boulangeries. Pour le dirigeant, l’idée est d’implanter ces distributeurs un peu partout sur le territoire national et de proposer un service de dépannage à ses clients. « Grâce à une application sur smartphone, nous pouvons nous connecter à la machine et la dépanner à distance », poursuit le chef d’entreprise.

6,5 M€ d’investissement pour des agrandissements

Pour assembler ces nouveaux distributeurs et accompagner le développement de sa société, Christophe Babarit a investi 6,5 M€ dans un agrandissement, du matériel et un nouveau bâtiment. Juste devant son siège historique de 6 000 m², Briogel a racheté un établissement de 3 000 m². « Nous étions à l’étroit dans nos locaux », précise-t-il. Entre 2017 et 2018, le chiffre d'affaires de Briogel, qui travaille essentiellement avec la grande distribution, a augmenté de 20 %. Sur son site de La Châtaigneraie, créé il n’y a que quatre ans, un agrandissement s’imposait également. De 2 500 m², le site passe à 5 000 m².

La création d’une école

Car ce ne sont pas les seuls investissements que Christophe Babarit a réalisés. En octobre dernier, Briogel faisait l’acquisition d’une nouvelle société, Les Fournées de la Vie à Aizenay, fabricant artisanal de brioches, gâches, fouaces, fions et préfous. L’idée : conjuguer l’histoire et les valeurs de cette PME de 12 salariés, qui réalise 900 000 € de chiffre d'affaires, avec celles de Briogel pour construire un projet commun. Et cela devrait commencer par la création d’une école. « Je suis instituteur de formation, confie Christophe Babarit. Étant donné que le métier de boulanger est en train de changer et que les boulangeries vendent de plus en plus de produits industriels, on s’est dit que les formations devaient évoluer », poursuit le dirigeant qui ne sait pas encore où, ni quand, ces formations verront le jour.

Et s’il anticipe autant l’avenir, c’est parce qu'il pense plus que jamais à la transmission de son entreprise. Son fils, Ismaël Babarit, s’apprête à reprendre les rênes de la société familiale. Briogel fait d’ailleurs partie de l’accélérateur de Bpifrance pour être accompagné dans ce changement et franchir une nouvelle étape de croissance. Car l’objectif pour le chef d’entreprise est de mettre entre les mains de son fils, l’entreprise la plus pérenne possible.

Christophe Babarit, président de Briogel, en Vendée
Christophe Babarit, président de Briogel, vient de lancer un distributeur de baguettes avec four intégré. — Photo : Jéromine Doux - Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.