Nantes

Environnement

Biodiversité : Trois jeunes entrepreneurs font alliance

Par Caroline Scribe, le 02 décembre 2016

Jardins potagers bio, éco-pâturage, ruches... Trois Nantais mutualisent leurs savoir-faire pour offrir une solution RSE clé en main aux entreprises et collectivités.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

« L'idée est d'associer nos savoir-faire complémentaires pour proposer aux entreprises et aux collectivités une solution RSE concrète, locale et clé en main », expliquent Yann Lescouarch, Quentin Noire et Antoine Rémy-Zéphyr. Les trois jeunes Nantais, tout en restant indépendants sur le plan juridique, ont décidé de mutualiser leurs moyens pour démarcher les clients et leur proposer une offre commune.

Des potagers bio

Diplômé d'une école de commerce, Yann Lescouarch, après un parcours professionnel dans la logistique, se reconvertit dans un métier porteur de sens pour lui : le paysagisme comestible. Il fonde alors la société Cultures d'entreprise avec l'idée de créer et d'animer des potagers bio et collaboratifs en entreprises. « Je fournis les plants, les semences, les outils, les supports de culture, etc. et j'interviens pour coacher et former aux pratiques du jardinage bio les salariés volontaires », explique Yann Lescouarch.

Des sociétés comme Maisons du Monde à Vertou ou Sigma à La Chapelle-sur-Erdre ont été séduites par le concept. « Les salariés qui viennent jardiner sont devenus accros. Ils sont très fiers de pouvoir faire déguster à leurs collègues des fruits ou légumes bio ultra frais, produits par eux. Cela renforce le sentiment d'appartenance à l'entreprise », commente Yann Lescouarch.

Des moutons et des chèvres

Ingénieur de formation, Quentin Noire, lui, découvre l'éco-pâturage lors de deux voyages au Mexique et en Afrique du Sud. Après avoir travaillé deux ans chez le leader français de l'éco-pâturage, il crée la société Les Moutons de l'Ouest qui assure pour les entreprises et les collectivités l'entretien de leurs espaces verts avec des animaux de race locale (mouton d'Ouessant, chèvre des fossés). Les animaux restent sur place à l'année et la société assure les soins vétérinaires des animaux, des visites régulières... « J'avais envie d'associer écologie et entrepreneuriat en proposant des solutions attractives et innovantes. L'éco-pâturage connaît un vrai développement. Je vais par exemple installer six chèvres au Lycée Blanche de Castille et j'ai pas mal de projets avec des collectivités », assure Quentin Noire qui compte une dizaine de clients au total.

Des ruches

Le dernier homme du trio est Antoine Rémy-Zéphyr, informaticien à son compte pendant six ans et apiculteur amateur depuis une dizaine d'années, qui a fondé Les Ruches d'Antoine. « J'ai voulu développer une activité en lien avec mon engagement : la préservation des abeilles », explique-t-il. Son entreprise propose deux formules : soit installer physiquement des ruches chez le client, soit parrainer des ruches. Dans ce cas, le client récupère un miel étiqueté aux couleurs de son entreprise qu'il peut ensuite distribuer à ses salariés et/ou à ses partenaires. « Pour rendre la démarche plus vivante, nous proposons des ateliers participatifs. Nos activités donnent la banane aux salariés », précisent les trois dirigeants.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.