Nantes

Nautisme

Interview Band of Boats (Beneteau) : « Le digital nous aide à mieux connaître nos clients »

Entretien avec Olivier Maynard, président de Band of Boats

Propos recueillis par Amandine Dubiez - 13 septembre 2018

Olivier Maynard préside Band of Boats, la nouvelle plateforme de Beneteau qui propose des bateaux à vendre ou à louer entre particuliers. Cette première vraie incursion du groupe vendéen dans le monde du digital s'accompagne d'un double défi : il faut aller chercher des clients, tout en rassurant le réseau de distribution historique de l'entreprise. 

Olivier Maynard, président de Band of Boats
Olivier Maynard est président de la nouvelle plateforme communautaire de services créée par le groupe Beneteau en mars 2018. — Photo : Olivier Maynard

Le Journal des Entreprises : Six mois après son lancement et après la première saison estivale, comment se porte Band of Boats, la plateforme de services de Beneteau que vous dirigez?

Olivier Maynard : Nous apprenons à connaître le marché. Cet été a été une période où nous avons testé l’outil. Nous disposons sur la plateforme numérique qui propose la vente, la location et l'achat de bateaux entre particuliers de 4 000 bateaux à vendre et 15 000 à louer. C’est le tout premier chantier digital de Beneteau. Nous sommes sur un marché où l’offre est déjà hyper concurrentielle, où il existe déjà pas mal d’acteurs. C’est un secteur qui est en train de se structurer. Nous enregistrons 400 demandes par semaine pour des locations de bateaux. Nous nous sommes donnés 3 ans pour être rentables.

L’un de nos premiers défis est d’expliquer aux concessionnaires de bateaux, qui sont pour la plupart des indépendants, que notre volonté n’est pas de se passer de leurs services mais bien d’établir un contact avec les clients que nous n’avions pas jusqu’ici. Nous passons beaucoup de temps avec les concessionnaires pour leur expliquer ce que nous faisons. Il faut bien comprendre que le groupe Beneteau conçoit et fabrique des bateaux mais ne les distribue pas. Jusqu’ici nous n’avions donc pas de contact direct avec les clients. Avec Band of boats, nous apprenons à mieux connaitre nos clients et les usages de nos bateaux. 

La start-up Band of boats est basée à Nantes, quai Emile Cormerais. Pourquoi ne pas être resté en Vendée, à Saint-Gilles Croix de Vie, au siège de Beneteau ?  

O. M. : Nous n’aurions pas pu rester en Vendée. Il fallait que l’on s’installe à Nantes où il y a plus de tractions sur le digital en terme d’écoles et de prestataires. En Vendée, cela aurait été plus compliqué. Nous sommes actuellement 8 dans l’équipe. On vient de recruter un deuxième commercial chargé de convaincre les vendeurs de bateaux professionnels de passer par notre plateforme. Il y en a 1 800 en Europe.

Le but est également d’arriver à internaliser les métiers du développement informatique, une compétence que nous n’avions pas du tout chez Beneteau. Depuis Nantes, notre objectif est aussi de trouver des bons formateurs pour les équipes qui devront épauler le directeur du marketing digital. On réfléchit à des sujets de formation continue. Il faut voir que tout ce qui concerne le digital est nouveau pour nos équipes marketing qui fonctionnent beaucoup avec les salons professionnels.

Le groupe Beneteau a lancé il y a un an le club Beneteau Boat Club. Quel premier bilan en tirez-vous ?  

O. M. : C’est encore un modèle balbutiant en France. Ce nouveau concept où les adhérents, au club ont un accès quasi illimité à un parc de bateaux à travers un ou plusieurs pays, marche très bien aux Etats-Unis. Il représente 20 % des achats de bateau. En France, cela met un peu de temps à démarrer. On teste actuellement 2 modèles. Un avec la start-up nantaise Hey Captain, et un autre avec Jeanneau qui s’associe à Freedom Boat Club, le plus ancien et important boat club d'Amérique du Nord. En France, on sent qu’il y a encore de la pédagogie à faire. Mais on y croit beaucoup.


Olivier Maynard ouvrira le 18 septembre la journée Transfo N'hum organisée dans le cadre de la Nantes Digital Week en partenariat avec le Journal des Entreprises. Recrutement, compétences, formation... il présentera, lors d'une keynote, l'impact de ce virage digital sur l'humain au sein du groupe Beneteau, l'un des leaders mondiaux du nautisme. 

Olivier Maynard, président de Band of Boats
Olivier Maynard est président de la nouvelle plateforme communautaire de services créée par le groupe Beneteau en mars 2018. — Photo : Olivier Maynard

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail