Nantes

Formation

Audencia lance l'Institut mondial de l'agribusiness et de nouvelles formations dans des filières d'avenir

Par Caroline Scribe, le 29 novembre 2018

Dans le cadre de son plan Audencia 2020, l'école de management étend son offre de formation, notamment dans les domaines de l'agribusiness, du nautisme, de la transition énergétique et de l'industrie du film et de l'image.

L'école nantaise de management Audencia élargit son offre de formation.
L'école nantaise de management Audencia élargit son offre de formation. — Photo : Audencia Business School

A mi-parcours de son plan Audencia 2020, l'école de management nantaise a annoncé le lancement de plusieurs formations qui viennent compléter et diversifier son offre actuelle.

Institut national pour l'agribusiness

Dans le cadre de sa stratégie d'internationalisation, Audencia crée un Institut international pour l'agribusiness, en partenariat avec l'association brésilienne des agro-entreprises (Abag), l'EPAE, une école de management équatorienne et TCA International, un grand cabinet de consulting de Sao Paulo. Cet institut proposera des programmes d'enseignement traditionnels et des activités de conseil dans les secteurs agricoles et agroalimentaires. « Notre stratégie consiste à ouvrir des campus en partenariat avec des acteurs locaux, au sein d'écosystèmes qui font sens par rapport à notre propre écosystème », explique Christophe Germain, directeur général d'Audencia.

Implantation au sein du pôle Image Magelis à Angoulême

Audencia a également noué un partenariat avec le pôle Image Magelis à Angoulême, qui rassemble 12 écoles, 100 entreprises et 40 studios d'animation et de jeu vidéo. Ce rapprochement donnera naissance en 2019 et 2020 à plusieurs mastères spécialisés, axés sur les films d'animation, le gaming ou encore le management de la production audiovisuelle et multimédias. « Ces nouvelles spécialisations s'inscrivent dans notre politique d'hybridation des compétences, dont la clé de voûte est l'Alliance Audencia-Centrale-Ensa. Aujourd'hui 15 à 20% de nos étudiants ont des profils hybrides. Demain nous souhaitons porter cette proportion à 35-40% », indique Christophe Germain.

Transition écologique, nautisme et musique

Toujours dans la perspective d'affirmer sa différence vis-à-vis de la concurrence, en cohérence avec les expertises de l'école et les spécificités du tissu économique local, Audencia va également lancer, en septembre 2019, un mastère spécialisé, intitulé " Acteur pour la transition énergétique " et un autre, le premier dans le genre, portant sur le management de la filière musicale, en partenariat avec Campus M à Paris. L'école travaille, par ailleurs, à développer un nouveau programme autour de la Sailing Valley qui s'étend de Lorient à La Rochelle, pour pallier le manque de formation dans la filière nautique. Enfin, Audencia a signé un partenariat avec la CCI du Morbihan sur la formation continue. Pas question pour autant d'entrer dans une stratégie de volume. L'école, qui compte actuellement 5 000 étudiants pour un budget de 55 M€, devrait en former 7 500 environ à l'horizon 2020-2025.

Investissements

D'ici 2020, année de renouvellement de ses trois accréditations, Audencia a également lancé quelques chantiers en interne. Au premier chef de ceux-ci figure un plan digital. Après un audit réalisé par IBM, l'école définira les axes de travail pour améliorer l'expérience utilisateur des étudiants. 

Audencia a également investi 15 à 20 M€ visant à agrandir et rénover son campus de la Jonelière.

L'école nantaise de management Audencia élargit son offre de formation.
L'école nantaise de management Audencia élargit son offre de formation. — Photo : Audencia Business School