Industrie

Amio : La réorganisation porte ses premiers fruits

Par la rédaction, le 08 juin 2012

Biens d'équipement Face à la crise en 2010, Amio s'est réorganisée au niveau commercial. La PME ancenienne en tire aujourd'hui les premiers bénéfices.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Face à la crise qui l'a touchée de plein fouet en 2010, Amio a revu son organisation. Spécialisée dans la conception et la vente de matériel de levage, principalement des ponts roulant réalisés en partenariat avec l'Italien Omis, la PME d'Ancenis a recruté deux technico-commerciaux, l'un pour la région Pays de la Loire, l'autre pour la Bretagne. «Avant, comme dans beaucoup de PME, j'essayais de tout faire. Cela ne fonctionnait pas et j'ai donc choisi de prendre du recul pour être davantage dans la stratégie», indique Bruno Launay. Une décision managériale qui s'avère aujourd'hui salutaire.




Communication et marketing

Dans le même temps, le dirigeant a suivi des séances de coaching en marketing et communication. «Pour beaucoup de PME, la communication est un sacrilège. Je pense au contraire qu'elle nous permet d'établir un lien avec nos clients. C'est pour cela que l'on a recréé un site internet et surtout un réseau social d'abonnés où l'on propose des conseils techniques, des offres commerciales, etc.», ajoute le dirigeant.




Marché avec Bénéteau

Cette nouvelle organisation porte ses fruits. Entre2010 et2011, le chiffre d'affaires d'Amio a bondi de 50% pour atteindre 2,8millions d'euros. L'entreprise a engrangé quelques jolis marchés, notamment un de 900.000 € auprès de Bénéteau pour la réalisation et l'installation d'une quinzaine de ponts roulants dans sa nouvelle usine du Poirée-sur-Vie.

AMIO



(Ancenis) Dirigeant: Bruno Launay CA 2011: 2,8M€ 17 salariés 02 40 98 81 05

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises