Nantes

Réseaux

Alter Actions : Un nouveau réseau au service de l'économie sociale et solidaire

Par Caroline Scribe, le 03 mars 2017

Le réseau Alter Actions propose aux entreprises de coacher des étudiants dans des missions de conseil dans le domaine de l'économie sociale et solidaire.

Le Journal des Entreprises, l'économie en régions — Photo : Le Journal des Entreprises

Créée en 2010 à Paris, l'association Alter Actions est implantée à Nantes et en Pays de la Loire depuis la rentrée 2016. Hébergé aux Ecossolies, le programme Alter Actions propose à des étudiants d'écoles et d'universités de réaliser des missions de conseil de quatre mois au profit de structures de l'économie sociale et solidaire (ESS). Aux entreprises, Alter Actions propose d'offrir du mécénat de compétences sous la forme d'un accompagnement des étudiants dans leurs missions. « L'objectif de l'association est de sensibiliser et de former les étudiants à l'ESS et d'engager les entreprises dans une démarche RSE en participant au développement d'associations locales », explique Enora Baronnet, coordinatrice de programme en Pays de la Loire. Une dizaine de missions à Nantes

Une dizaine de missions, 35 étudiants

À Nantes, une petite dizaine de missions a été réalisée par environ 35 étudiants, issus de Centrale Nantes, de l'Icam, de l'École des Mines de Nantes, d'Audencia, de l'IAE, de l'école de Design ou encore de l'école Saint-Félix, Les structures qui ont bénéficié de l'aide d'Alter Actions dans la région sont le réseau Coorace (intégration par l'emploi de personnes en situation de précarité), l'École de la deuxième chance, Chantier École, la monnaie locale du Retz'l ou encore le Café des enfants à l'Abord'âge. Côté entreprises, Accenture, Bouygues Bâtiment Grand Ouest et SCE se sont engagées dans la démarche. Et d'autres partenariats sont en cours de finalisation. « Le projet d'Alter Actions est intéressant. Je trouve en effet enrichissant le triptyque étudiants, entreprises, associations. En tant qu'entreprise, nous apportons aux étudiants le savoir-faire de nos collaborateurs, tous volontaires, sur la gestion de projet, nous apportons aux associations les ressources dont elles ne disposent pas pour résoudre leurs problématiques. En retour, nous bénéficions de la proximité des étudiants et du monde de l'ESS. Pour SCE, c'est une démarche qui a un sens », témoigne Virginie Ploquin, responsable RH chez SCE.

Le Journal des Entreprises, l'économie en régions — Photo : Le Journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture