Nantes

Numérique

AlloVoisins : La start-up lève 1,7 million d'euros

Par S.V., le 04 décembre 2015

Le site internet nantais AlloVoisins (ex I Lok You) vient de lever 1,7 million d'euros auprès de RTL et de business angels.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Deuxième tour de table pour l'équipe d'I Lok You, qui change à cette occasion de nom pour devenir AlloVoisins. Il y a 18 mois, Édouard Dumortier levait 465 000 euros auprès du fonds parisien Verdoso et de plusieurs investisseurs privés. Employant sept personnes, la start-up nantaise collecte aujourd'hui 1,7 million d'euros après du groupe RTL et de plusieurs business angels. Le groupe de médias prend aux alentours de 20 % du capital d'AlloVoisins. Les trois actionnaires historiques sont toujours présents au capital : Édouard Dumortier (P-dg d'AlloVoisins), Ronan Le Moal (par ailleurs directeur général du Crédit Mutuel Arkea) et Charles Cabillic (dirigeant de la PME bretonne AC3).

De la location entre voisins

Cette levée de fonds doit permettre de développer la visibilité du site internet auprès du grand public. Créée au printemps 2013, AlloVoisins propose de la location d'objets et de services entre particuliers. Particularité du site : il se base non pas sur l'offre mais sur la demande de biens et de services. Concrètement, avec la plate-forme de la start-up, une personne en quête d'un barbecue, d'une perceuse ou de chaises de jardin dépose une demande sur le site. Alertées par e-mail ou via leur smartphone, les propriétaires des objets situés à proximité du requéreur peuvent lui répondre par le biais d'une messagerie instantanée. La transaction donne lieu à un paiement.

Grosse campagne de com'

Édouard Dumortier revendique aujourd'hui 70.000 utilisateurs. Le chef d'entreprise en vise deux millions en 2019. « Le partenariat avec le groupe RTL va nous permettre de développer une communication très intensive. Nous allons être présents tous les jours auprès de douze millions d'auditeurs », expose Édouard Dumortier. En décembre, démarre une campagne de communication radio, signée de l'agence parisienne Change. Elle sera diffusée pendant un an sur RTL, RTL2 et Fun Radio. Entièrement gratuit, le site internet ne se rémunère pas aujourd'hui. Le temps d'accroître son nombre d'utilisateurs. Il s'orientera à terme sur un modèle freemium.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture