Algam : Le distributeur investit à Nantes et en Chine

Par Florence Falvy, le 08 novembre 2013

Spécialisée dans la vente d'instruments de musique, Algam s'attaque aujourd'hui au marché chinois, tout en continuant d'investir en France. En témoigne la construction, en cours, d'une plate-forme logistique de 18.000 m² dans l'agglomération nantaise.
Le Journal des Entreprises, l'économie en régions — Photo : Le Journal des Entreprises

« À l'Est toute ! », plaisante Gérard Garnier. Le fondateur et président d'Algam a vite compris que, si croissance il y a, ce sera à l'international. Basé à Thouaré-sur-Loire, ce distributeur d'instruments de musique, mais aussi de matériel de DJ, de système d'éclairage et audio-vidéo, vient de renforcer sa présence sur le sol chinois. La PME a créé en octobre dernier la société de distribution Algam China qui compte une dizaine de personnes à Shanghaï.




Une usine de 7.500 m² ouvre en Chine

Ce n'est pas la première incursion d'Algam en Chine. Depuis le début de l'année, l'entreprise y a ouvert une usine de 7.500 m². « J'ai eu l'envie de monter notre propre usine, à Tianjin, pour pouvoir maîtriser notre outil de production, monter en gamme, gagner en flexibilité et en indépendance », explique Benjamin Garnier, fils du fondateur et directeur général d'Algam. Cette usine fabrique une partie des guitares Lâg, le Nantais étant propriétaire de cette marque française depuis 2003. « 7.000 à 8.000 guitares acoustiques » sont depuis sorties de l'unité de production chinoise où travaillent 150 employés. « L'objectif est de produire 50.000 instruments par an », projette Benjamin Garnier. D'autres guitares Lâg - environ 500 par an, toutes électriques - sont fabriquées dans l'usine d'Algam de Bédarieux (Hérault). D'autres sont enfin sous-traitées. Avec l'ouverture de la société de distribution Algam China, la PME, outre Lâg, devient distributeur exclusif des marques Marshall (ampli), Eden et Natal (batterie). La part à l'international augmente « très fortement », indique Benjamin Garnier. Son objectif est de réaliser 90 % de l'activité à l'export « rapidement ». Aujourd'hui, « nous n'en sommes pas si loin », confie t-il.




Une nouvelle division à Paris

Ce déploiement à l'export ne doit pas pour autant faire oublier qu'Algam va continuer d'investir « massivement » en France où l'entreprise compte « plus de 1.000 clients actifs », habitués de ses magasins spécialisés dans la vente d'instruments de musique, Algam ne s'adressant pas directement au client final. Ces velléités sur le marché français se concrétisent avec l'ouverture cette année à Paris d'une nouvelle division, baptisée « Algam Entreprise », comportant une offre audio-vidéo et lumières destinée aux professionnels du spectacle. Cela porte à cinq le nombre d'entités commerciales d'Algam : SML (instruments à vent), la société historique Camac (instruments de musique, accessoires), Gaffarel (instruments de musique high-tech) et Audia (audio, matériel Dj, éclairage).




18.000 m² pour la logistique à Carquefou

Outre cette nouvelle structure consacrée au marché des entreprises, Algam investit « plusieurs millions d'euros » dans l'agglomération nantaise. Disposant déjà d'une surface logistique de 10.000 m² à Thouaré, la PME va centraliser cette activité sur une plate-forme dans la ZAC de la Haute-Forêt à Carquefou. Le bâtiment de 18.000 m² est en cours de construction, la livraison étant programmée en septembre 2014.




Indépendance financière

Ce nouvel équipement doit permettre « d'offrir une meilleure qualité de service en regroupant toutes les commandes, de simplifier la logistique en termes de flux et de réduire les coûts, notamment de transports », indiquent les dirigeants d'Algam. Discret quant au montant de l'investissement, Benjamin Garnier indique que ce projet est autofinancé. « Nous sommes une entreprise familiale et très attachés à notre indépendance financière », explique t-il. Ayant démarré en en 1971 comme fabricant d'instruments de folklore, Algam a bien évolué depuis. La PME nantaise distribue aujourd'hui une centaine de marques à travers le monde, présente 12.500 références en stock et réalise 82 millions d'euros de chiffre d'affaires. Algam équipe de nombreux artistes parmi lesquels Jean-Michel Jarre, Keziah Jones, Yael Naïm, Rokia Traoré ou encore Francis Cabrel.

Algam



(Thouaré-sur-Loire) 380 salariés P-dg : Gérard Garnier 82 M€ de CA 02 40 18 37 00

Le Journal des Entreprises, l'économie en régions — Photo : Le Journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture