Loire-Atlantique

International

Afrique de l'Ouest : des opportunités de business à la portée des PME

Par Caroline Scribe, le 07 novembre 2021

Chaque mois le JDE décrypte avec son partenaire IOC les enjeux du développement des entreprises régionales à l'international. Avec une croissance continue de près de 4 %, l'Afrique représente un marché à fort potentiel qui, loin d'être réservé aux grands groupes, peut offrir des relais de croissance aux PME et ETI. Le nantais Logiroad et le vendéen Steelgo en ont fait l'expérience en Afrique de l'Ouest.

Logiroad exporte sa solution de gestion des réseaux routiers en Afrique de l'Ouest.
Logiroad exporte sa solution de gestion des réseaux routiers en Afrique de l'Ouest. — Photo : Logiroad

" Osez l’Afrique ! ", telle était l’injonction adressée par Franck Riester, ministre délégué chargé du commerce extérieur et de l’attractivité, aux entrepreneurs français à l’occasion du lancement de l’Accélérateur Afrique de Bpifrance en février dernier. Message entendu par deux PME de la région qui ont boosté leur développement commercial en remportant des marchés en Afrique de l’Ouest.

Une filiale en Côte d’Ivoire pour Logiroad

Créé en 2012, le groupe nantais Logiroad (40 salariés, 3, 5 M€ de CA) propose une plateforme de services qui fournit aux collectivités des outils d’aide à la décision pour entretenir et gérer leurs infrastructures routières dans une démarche préventive. "Réparer une route au bon endroit, au bon moment peut réduire les coûts d’entretien de 20 %", déclare Yann Goyat, président de Logiroad. Présente depuis ses débuts dans une dizaine de pays d’Afrique francophone, l’entreprise a accéléré en 2020 après avoir remporté un gros contrat. Logiroad a, en effet, été sélectionné par le Millenium Challenge Côte d’Ivoire, financé par des fonds américains, pour réaliser l’assistance technique dans la gestion des infrastructures urbaines des 13 communes du district d’Abidjan. Ce projet qui va s’étaler sur quatre ans a conduit le groupe nantais à créer une filiale, Logiroad West Africa, et à recruter 8 personnes sur place pour développer son activité commerciale en Afrique de l’Ouest. "En décembre 2020, je me suis installé avec ma famille à Abidjan pour deux ans. L’objectif est d’accompagner l’équipe locale pour qu’elle soit autonome à terme et de bien comprendre le contexte local pour pérenniser notre présence", complète Yann Goyat, dont l’entreprise réalise 60 % de son chiffre d’affaires à l’export, essentiellement en Afrique.

Des chantiers au Cameroun et au Bénin pour Steelgo

Spécialisée dans la réalisation de charpentes métalliques, l’entreprise Steelgo (50 salariés, 9 M€ de CA), basée à La Verrie en Vendée, a lancé sa démarche export il y a quatre ans. "Notre activité pour les bâtiments agricoles a beaucoup diminué. De ce fait, nous sommes très dépendants des secteurs industriels et commerciaux. J’ai donc voulu trouver des relais de croissance au cas où ces marchés rencontreraient des difficultés. Par ailleurs, j’ai rencontré de nombreuses PME qui exportaient. Cela m’a surpris, car je pensais que l’export était réservé aux grandes entreprises", relate Hugues Echasseriau, dirigeant de Steelgo. Accompagnée par le cabinet breton HBCA, la PME vendéenne a pris pied en Afrique de l’Ouest via trois représentants en Côte d’Ivoire et au Sénégal. Steelgo a également rejoint le groupement export en Afrique de l’Ouest mis en place par IOC (International Ouest Club) et Vendée International, et soutenu par la Région, qui a permis de recruter une personne chargée de missions de représentation et de prospection pour le compte des entreprises membres. "Je me rends plusieurs fois par an sur place, car cela change tout", souligne Hugues Echasseriau. Ce travail s’est concrétisé par l’obtention de deux contrats : la construction d’un bâtiment de 2 000 m² au Cameroun et celle d’un magasin Super U de 5 000 m² au Bénin. D’autres dossiers sont en cours, au Congo et au Gabon notamment. Ces succès en Afrique de l’Ouest ont joué un rôle d’accélérateur à l’export sur d’autres marchés. "Nous avons traité au Pays de Galles et à Mayotte grâce à la visibilité que nous avons acquise à l’international. L’export nous a également fait gagner en rigueur", souligne le dirigeant. La démarche s’est accompagnée d’un effort de pédagogie et de formation auprès des salariés, convaincus par le chiffre d’affaires record réalisé par Steelgo en 2020 grâce à l’export.

Logiroad exporte sa solution de gestion des réseaux routiers en Afrique de l'Ouest.
Logiroad exporte sa solution de gestion des réseaux routiers en Afrique de l'Ouest. — Photo : Logiroad

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail