Vendée

Textile

Portrait À 79 ans, le couturier Guy Letort bouillonne toujours d'idées

Par Jéromine Doux, le 21 novembre 2019

À la tête des Créations Telor depuis près de 50 ans, à Fontenay-le-Comte, Guy Letort a dirigé jusqu’à 120 salariés. Aujourd’hui, il manage 5 personnes, continue d’innover et ne veut surtout pas s’arrêter.

Guy Letort a créé Les Créations Telort en 1970 et dirige toujours sa société, sa fille Roxane Boutet-Telort a racheté une partie de son activité.
Guy Letort a créé Les Créations Telort en 1970 et dirige toujours sa société, sa fille Roxane Boutet-Telort a racheté une partie de son activité. — Photo : Jéromine Doux - JDE

C’est en 1970 que Guy Letort s’est installé à Fontenay-le-Comte. Après un début de carrière en tant que tailleur à Paris, le couturier a voulu créer sa propre société. « J’ai grandi dans le Maine-et-Loire et je suis parti seul à Paris, à 17 ans, parce que je voulais faire quelque chose. À 23 ans, je suis devenu le plus jeune tailleur de la capitale », confie le dirigeant, qui a ensuite rejoint la Vendée pour fonder Les Créations Telor, une entreprise de confection qui travaillait initialement pour Cacharel ou Agnès B. « Nous avons eu jusqu’à 120 salariés », se souvient Guy Letort, aujourd’hui âgé de 79 ans mais toujours à la tête de sa société. « Après 75 ans, il est agréable de travailler », confie en riant le « PDG sans solde », un brin paternaliste, les yeux mi-clos mais l’esprit bien clair.

Un dépôt de bilan

Désormais, Les Créations Telor réalisent des tissus d’ameublement et emploient 5 personnes pour un CA de 300 000 €. Les magasins et une partie de l’activité ont été rachetés par Roxane Boutet-Telort, la fille du fondateur, qui emploie 10 salariés et réalise environ 700 000 € de CA. « Lorsque la Bulgarie et la Roumanie ont rejoint l’Europe, toutes les enseignes avec qui nous travaillions ont délocalisé leur production. Peu de temps après, nous avons déposé le bilan », témoigne le dirigeant qui « ne l’a pas encore digéré ». Mais Guy Letort n’a pas la langue dans sa poche. Il s’indigne du manque de conformité entre les États membres de l’Union Européenne, des départs à la retraite anticipé et de toutes les formes d’injustice. Après cette douloureuse période, le dirigeant a toutefois fait renaître sa société grâce à la création de magasins de tissus. Aujourd’hui, la société du Sud Vendée se concentre donc sur la confection de rideaux ou de coussins mais aussi sur la création de guirlandes pour le Tour de France ou pour les séries télévisées comme Camping Paradis, diffusée sur TF1.

18 ans à travailler pour le Tour de France

« Cela fait 18 ans que nous travaillons pour le Tour, nos guirlandes de maillots qui décorent les routes sont brevetées », précise le dirigeant, qui fait aujourd’hui « ce qui l’amuse et l’intéresse. » Guy Letort a ainsi créé un maillot jaune géant pour la Ville de Nancy à l’occasion de l’événement sportif et s’associe avec une entreprise des Herbiers pour se spécialiser dans l’image numérique. L’idée : imprimer des dessins, des photos ou du texte sur n’importe quel tissu et en n’importe quelle dimension. « C’est un axe de diversification », confie le PDG. Grâce à cela, le dirigeant espère viser les clubs de sport et développer cette activité qui ne représente pour l’instant que 15 % de son chiffre d’affaires. Mais pour lui, le principal objectif est « de toujours avoir des idées ». Car celui qui fêtera ses 80 ans le 7 décembre n’a pas l’intention de s’arrêter. « Évidemment, on ralentit un peu la cadence. Je n’ai pas la même activité qu’à 40 ans mais j’ai encore beaucoup d’envies et j’aime voir du monde », confie le dirigeant. Sa fille le confirme : « il aurait trop peur de s’ennuyer à la retraite. »

Guy Letort a créé Les Créations Telort en 1970 et dirige toujours sa société, sa fille Roxane Boutet-Telort a racheté une partie de son activité.
Guy Letort a créé Les Créations Telort en 1970 et dirige toujours sa société, sa fille Roxane Boutet-Telort a racheté une partie de son activité. — Photo : Jéromine Doux - JDE

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.