• Innovation

    Une nouvelle gouvernance au sein de la Satt Ouest Valorisation

    25 février 2020

    Dans le contexte de dissolution de l’Université Bretagne Loire, la Satt Ouest Valorisation, dont l’activité est dédiée au transfert de technologies entre la recherche publique et les entreprises, fait évoluer son actionnariat. Onze actionnaires font leur entrée dans la nouvelle gouvernance, dans un pacte qui détient 50 % des parts. Y figurent : l’Université d'Angers, l'Université de Nantes, l'École navale, l'ENIB de Brest, l'Université de Bretagne Sud, l'Université de Bretagne Occidentale, l'ENS Rennes, l’Université Rennes 2, l'École Nationale Supérieure de Chimie de Rennes, l'INSA Rennes et l’Université de Rennes 1. L’État détient toujours 33 % des parts dont le portage est désormais assuré par Bpifrance. La participation du CNRS et de l’IRD (17 % des parts à eux deux) reste inchangée.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos