• Bretagne

    Environnement

    Les industriels de l'agroalimentaire veulent aller plus loin dans la réutilisation de l'eau

    24 juin 2021

    La filière agroalimentaire bretonne est une grande consommatrice d'eau, notamment pour nettoyer ses outils de production. Elle s'est déjà engagée dans une démarche de réduction de sa consommation mais veut aujourd'hui aller plus loin. A travers l'ABEA (Association bretonne des entreprises agroalimentaires), la filière demande à l'Etat l'autorisation d'expérimenter la REUSE (solution de réutilisation des eaux usées traitées et des eaux extraites des matières premières alimentaires, comme le lait). "Nous avons sondé 28 sites agroalimentaires bretons et il ressort que, pour ce seul échantillon, 2,5 millions de m3 d'eau potable pourraient être économisés en étant substitués par des eaux non conventionnelles, si les verrous réglementaires étaient levés (liés au Code de la Santé Publique, NDLR), explique Clothilde d'Argentré, chef de projet à l'ABEA. Cela représenterait une économie équivalente à 800 piscines olympiques!"

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos