Rennes

Transport

Un poids-lourd de l'aérien low-cost s'installe à Rennes

Par Baptiste Coupin, le 13 décembre 2017

Après Vueling il y a quelques années, Easyjet, un autre grand acteur aérien du low-cost en volumes, arrive à Rennes avec une première ligne reliant Rennes à Lyon. D’autres destinations pourraient suivre.

François Bacchetta, directeur général d'Easyjet France
François Bacchetta, directeur général d’Easyjet France. — Photo : Baptiste Coupin - Le Journal des Entreprises

Easyjet, première compagnie aérienne européenne en termes de réseau (880 lignes, 31 pays desservis), a annoncé le 12 décembre son arrivée à Rennes et l’ouverture d’une première ligne reliant Rennes et Lyon. A partir du 26 mars 2018, la compagnie blanche et orange, qui s’est spécialisée sur le modèle court-courrier, proposera quatre vols par semaine entre les deux villes, mettant 45 000 sièges à disposition des voyageurs pour la saison estivale 2018.

Concurrence avec Vueling

Easyjet viendra notamment concurrencer l’espagnole Vueling, qui opère en A320 et qui a fortement développé son activité sur le tarmac rennais depuis son arrivée en 2013. « Je pense qu’il y a un marché significatif », parie François Bacchetta, directeur général d’Easyjet France, qui compare Rennes à « une belle endormie alors qu'elle est une ville dynamique, jeune et pleines d’opportunités ». Avec une liaison Rennes-Lyon, du lundi au dimanche et des vols à partir de 34 euros, Easyjet répondra notamment à la demande des voyageurs d’affaires qui représentent 22 % des passagers Easyjet en France, parmi les 19 millions transportés en 2017. D’autres destinations au départ de Rennes pourraient suivre.

Une étape importante pour la plateforme rennaise

« C’est une nouvelle étape importante dans notre stratégie d’ouverture et de démocratisation de notre trafic, réagit Gilles Tellier, directeur de l’aéroport de Rennes, pour qui la stratégie de diversification du fonds de commerce de Rennes fonctionne ». Emmanuel Thaunier, président de la CCI d’Ille-et-Vilaine, affiche également sa satisfaction. « Aujourd’hui, avec l’arrivée d’Eaysyjet, nous devenons techniquement compétitifs sur le low-cost, et potentiellement il y a de la place pour de nombreux opérateurs ».

Le choix de la destination Lyon par Easyjet n’est pas un hasard. La capitale des Gaules, desservie jusqu’alors par la seule compagnie Hop! (Air France), à raison de trois vols par jour, est la deuxième ligne, en trafic, de la plateforme rennaise, avec une croissance de 9 % à fin novembre 2017, à comparer par rapport à la même période l’an passé.

François Bacchetta, directeur général d'Easyjet France
François Bacchetta, directeur général d’Easyjet France. — Photo : Baptiste Coupin - Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.