Rennes

Ingénierie

Ubiscale lance un médaillon connecté pour animaux de compagnie

Par Baptiste Coupin, le 24 février 2021

La start-up de Cesson-Sévigné Ubiscale, spécialisée dans les balises GPS miniatures, va prochainement démarrer la commercialisation de Feelloo, un médaillon connecté pour chats. L'entreprise entame son opération de conquête par la France.

Un chat équipé du médaillon connecté Feelloo, développé par Ubiscale.
Un chat équipé du médaillon connecté Feelloo, développé par Ubiscale. — Photo : Oxygen

Fournisseur de technologies de géolocalisation pour des fabricants d’équipements et de composants (son activité historique), la start-up de Cesson-Sévigné Ubiscale (10 salariés, CA non communiqué) pourrait bientôt faire parler d’elle à travers nos animaux de compagnie. À commencer par les chats. L’entreprise spécialisée dans les balises GPS miniatures a en effet développé un médaillon connecté pour félins, baptisé Feelloo, dont la commercialisation doit démarrer courant avril.

" Mieux connaître son chat "

Ce concentré d’innovation (pas plus gros qu’une pièce de deux euros) fonctionne sans limite de distance et sans abonnement. Autonome jusqu’à 30 jours, il fournit des informations sur la santé et le bien-être de l’animal. " Deux propriétaires sur trois considèrent leur chat comme un membre de la famille à part entière. C’est un animal indépendant qui répond bien à notre mode de vie moderne. On veut accompagner cette tendance en offrant à leurs maîtres de mieux connaître leur chat, son territoire et ses activités physiques ", explique Samuel Ryckewaert, cofondateur et directeur général de la TPE. Une application smartphone offre toute la " data " sur les sorties du minet. Et pour le débusquer sous votre couette ou chez le voisin, il est possible de déclencher une alerte sonore…

10 000 ventes visées la première année

Samuel Ryckewaert, ingénieur de formation, ancien de chez Teamcast, a lancé Ubiscale en 2015, aux côtés de Mikaël Guenais, le président de la société, en charge de la partie R & D (1 M€ investis en 5 ans).

Samuel Ryckewaert et Mikaël Guenais, cofondateurs d'Ubiscale.
Samuel Ryckewaert et Mikaël Guenais, cofondateurs d'Ubiscale. - Photo : Ubiscale

L’entreprise entame un virage avec le lancement de ce premier produit grand public. Elle y travaille depuis trois ans, aux côtés de spécialistes animaliers et de " bêta-testeurs à moustache ". Une récente opération de crowdfunding lancée sur KissKissBankBank auprès des particuliers l’a rassuré sur son potentiel. " On tablait sur 300 préventes, on en a réalisé 450 ", indique Samuel Ryckewaert. Ubiscale prévoit de démarrer la commercialisation de Feelloo en France, avant de s’attaquer à l’international. La start-up anticipe la vente de 10 000 médaillons (à 99 euros pièce) la première année. Avec quelque 9 millions de chats présents dans les foyers français, la France est un marché qui apparaît porteur.

Fabrication à l’Ouest

Pour répondre aux premières commandes, la start-up a lancé l’industrialisation de son produit. La fabrication est 100 % française. " On traite avec des partenaires industriels dans tout l’Ouest. L’électronique du médaillon est faite à Lannion, les pièces plastiques du côté d’Angers et l’emballage carton du côté de Nantes ", souligne Samuel Ryckewaert. Pour se donner les moyens de sa réussite sur le projet Feelloo, Ubiscale prévoit de réaliser une première levée de fonds de 100 000 euros dans les mois à venir. Cela lui permettra notamment de structurer son équipe commerciale. Des premiers contacts auprès de distributeurs ont déjà été pris à l’occasion du CES de Las Vegas dématérialisé, auquel a pris part l’entreprise, début janvier.

Un chat équipé du médaillon connecté Feelloo, développé par Ubiscale.
Un chat équipé du médaillon connecté Feelloo, développé par Ubiscale. — Photo : Oxygen

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail