Services

Trans-fer : 2M€ investis dans le ferroutage

Par David Thomas, le 02 novembre 2012

MULTIMODAL Née début 2011, la filiale du Groupe Montmur s'est placée sur le créneau rail-route. Avec un parc déjà conséquent et appelé à grandir encore en 2013.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

L'événement a eu lieu le 3octobre. L'abattoir Abera (Groupe Glon-Sanders) s'est laissé séduire par l'innovation de Trans-fer (Groupe Montmur/Lahaye), spécialiste du transport combiné rail-route. Ainsi, la première "caisse-frigo-penderie", chargée d'un peu plus de 20 tonnes de viande de porc, a traversé la France, partant de Saint-Brice-en-Coglès en camion, puis reliant Rennes à Mâcon en train, avant acheminement par camion jusqu'aux Abrets (Isère) pour servir la marque Aoste. Jusqu'ici, Trans-fer s'était contenté de fret industriel et de frais (fromages). «Nous répondons aux problématiques d'aujourd'hui: environnementale, avec la volonté de dégraisser le flot des camions - en train, nous offrons 65% d'émission de Co2 en moins - et économique, avec le prix du gasoil (passé de 0,93€/l en mars2009 à 1,40€ mi-octobre) et l'arrivée de l'éco-taxe PL en 2013», explique Matthieu Lahaye, responsable de Trans-fer.




L'éco-taxe poids lourds, alliée de circonstance

En vigueur à partir de juillet2013, l'éco-taxe touchera les poids lourds de plus de 3,5 tonnes sur les réseaux routiers nationaux non concédés (10.500km), ainsi que certaines routes départementales et communales (5.400km). Directeur général d'Abera, Michel Gaumerais assure qu'il fallait «anticiper» et trouver «une parade» pour réduire la facture transports. Trans-fer a su jouer placé. Avec un parc de 10 tracteurs, 30 châssis et 85 caisses ainsi que les fameuses "caisse-frigo-penderie", développées par Chéreau (Avranches), pour un prix unitaire de 70.000 €, Matthieu Lahaye reconnaît «un investissement assez lourd», approchant les 2M€, mais promet déjà une augmentation de la flotte pour 2013.




L'Italie en 2014

«Le transport combiné est appelé à un grand développement. Par la force des choses», lance-t-il. Client de Combiwest, chargé du transport sur rail, Trans-fer pose «jusqu'à 30 caisses par train (pouvant en contenir 45). C'est en progression constante. À moyen terme, nous pourrons faire un train avec nos clients», assure Matthieu Lahaye. Actuellement, «600 caisses par mois» prennent le rail. Mais à l'avenir, d'autres lignes que Rennes-Mâcon vont voir le jour: au départ de Château-Gontier, des prolongations jusqu'à Avignon et un raccordement vers l'Italie à partir de 2014.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.