Ille-et-Vilaine

Numérique

Tec3H accélère au service de la numérisation des parcs automobiles d'occasion

Par Virginie Monvoisin, le 06 mai 2021

En renforçant ses liens avec des groupements ou réseaux d’agents automobiles, la start-up bretillienne Tec3H accélère le développement de son logiciel en ligne destiné aux professionnels de l'automobile. Son nouveau créneau : Tec3Web, des sites internet personnalisés pour la gestion de parcs automobiles.

Régis Tranquille et Julien Etendard, cofondateurs et codirigeants de Tec3H, dans leurs locaux à La Mézière, où travaillent 18 collaborateurs.
Régis Tranquille et Julien Etendard, cofondateurs et codirigeants de Tec3H, dans leurs locaux à La Mézière, où travaillent 18 collaborateurs. — Photo : Tec3H

L’automobile est l’un des secteurs qui a beaucoup souffert de la crise sanitaire. En même temps, la vente de véhicules d’occasion a, elle, augmenté de 18 % en France au premier trimestre 2021. Les Bretilliens Julien Etendard et Régis Tranquille avaient déjà senti cette tendance il y a cinq ans lorsqu’ils ont lancé Tec3H. Ce logiciel de gestion de parc automobile (neuf et occasion) a pour objectif de faciliter la vie (gestion comptable, liens agence-atelier…) et d’apporter des affaires aux professionnels de l’automobile. Il propose notamment un partage de stocks comptant plus de 12 500 véhicules d’occasion actuellement en ligne.

Un outil adapté aux logiciels des agences

Avec la crise du Covid-19, Tec3H a décidé d’accélérer le développement de ses services. "Nous avons vu baisser notre nombre de nouveaux contrats mais en ajoutant de nouvelles fonctionnalités à notre solution, cela nous a permis de renforcer nos liens avec des groupements ou réseaux d’agents automobiles", explique Julien Etendard. Son entreprise, qui emploie aujourd’hui 18 collaborateurs, est en effet référencée auprès du GAAP (Groupement des agents automobiles Peugeot), du GNAC (Groupement national des agents Citroën et DS), mais aussi de Stellantis (ex-PSA). "Nous faisons partie du cercle de Spoticar, qui est un label de garantie pour leurs véhicules d’occasion", souligne Régis Tranquille.

Résultat, en deux ans, la start-up de La Mézière a multiplié son chiffre d’affaires (non communiqué) par quatre et a atteint la rentabilité. Cette accélération de l’activité va dans le sens de la numérisation des points de vente automobiles. D’autant que les transactions entre particuliers ont tendance à se réduire au profit des ventes en concession. "Nous adaptons notre outil à tous les logiciels internes des agences", ajoute Julien Etendard. Pour cela, Tec3H lance la marque Tec3Web. Celle-ci vend des sites internet paramétrés directement en lien avec la solution Tec3H. "Synchronisés, ils évitent notamment les doubles saisies. Et très bientôt nous allons ajouter des options, comme la prise de rendez-vous en ligne", poursuit le dirigeant.

Un démarrage à l’international

Autre axe de développement pour Tec3H : l’international. "Nous avons une place à prendre, estime Julien Etendard. Nous travaillons déjà un peu en Belgique, au Luxembourg ou en Nouvelle-Calédonie, ce qui représente 3 % de notre activité. Nous pouvons viser les 5 à 10 % d’ici à 2022, en prospectant dans un premier temps des pays francophones." Tec3H devait alors recruter cinq collaborateurs supplémentaires.

Régis Tranquille et Julien Etendard, cofondateurs et codirigeants de Tec3H, dans leurs locaux à La Mézière, où travaillent 18 collaborateurs.
Régis Tranquille et Julien Etendard, cofondateurs et codirigeants de Tec3H, dans leurs locaux à La Mézière, où travaillent 18 collaborateurs. — Photo : Tec3H

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail