Services

Syrlinks : De nouveaux locaux inaugurés et déjà presque trop petits

Par Virginie Monvoisin (Cesson-Sévigné), le 03 juin 2016

Spatial Syrlinks vient d'investir deux millions d'euros dans un nouveau siège social aux Champs Blancs. Un vaisseau depuis lequel elle part à la conquête de l'Amérique.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Au regard de sa croissance, la société Syrlinks a fait construire un bâtiment sur-mesure aux Champs Blancs, à Cesson-Sévigné. Derrière l'IRT , les 1.250 m² flambant neufs accueillent déjà 70 collaborateurs (dont 54 Syrlinks et une quinzaine de sous-traitants et stagiaires). Auparavant installée à Bruz dans 900 m², l'entreprise a fait un bond d'un million d'euros de chiffre d'affaires en un an (6 millions d'euros pour l'exercice 2015) ! De quoi se sentir déjà presque à l'étroit pour l'avenir. Avec ses différents axes de développement, elle pourrait avoir besoin de s'agrandir rapidement, et réfléchit déjà avec Rennes Métropole à une solution complémentaire... juste en face.




2 millions d'euros pour le siège

En attendant, Syrlinks poursuit son chemin vers le succès. Investissant 200.000? chaque année dans du matériel de pointe (et 2M? exceptionnels cette année pour son nouveau siège social), elle est toujours très axée sur la R & D. Spécialisée dans la fourniture d'équipements de radiocommunication, elle est tournée vers le spatial, qui représente plus de 40 % de son activité. « Le reste est partagé entre des marchés de la Défense, et des marchés de la sécurité et des balises », détaille Philippe Bataille, cofondateur de l'entreprise avec Guy Richard en 2011.




Une balise pour le sauvetage

Syrlinks va d'ailleurs sortir un produit pour la sécurité avant la fin de cette année : Simy. « Il s'agit d'un gilet de sauvetage en mer, fabriqué par notre partenaire Plastimo (Lorient), et auquel nous intégrons une balise de secours », annone Philippe Bataille. Syrlinks a été pour cela aidée par le Pôle Mer, notamment en financement R & D.




Poursuivre dans le spatial

« Nous avions jusqu'alors une approche très tournée "projet" et recherche. Nous sommes en train de changer pour une approche plus "produit" ». Tout en gardant son âme innovante, Syrlinks veut désormais vendre les produits qu'elle met au point. « Nous voulons continuer d'adresser les marchés de la Défense, mais aussi poursuivre notre développement dans le spatial », indique Philippe Bataille. Un projet phare est en effet sur le point de sortir... « 2016 est une année charnière, nous voulons développer à l'export nos produits spatiaux, notamment aux États-Unis pour des petits satellites et nano-satellites », précise le dirigeant.



Virginie Monvoisin

Syrlinks



(Cesson-Sévigné) Président : Guy Richard 54 salariés CA 2015 : 6M? 02 99 00 99 03 www.syrlinks.com

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail