Rennes

Informatique

RBI recentre son activité intégration de logiciels pour la faire doubler

Par Virginie Monvoisin, le 09 novembre 2022

Société de services informatiques rennaise, RBI est spécialisée dans l’infogérance et l’intégration d’ERP. Elle fait le choix de repositionner la stratégie de l’un de ses métiers, pour lequel elle ambitionne un doublement des effectifs et du chiffre d’affaires.

Sébastien Tétiot, président de RBI, veut accélérer sur le marché de l’intégration de logiciels ERP. Pour cela, il repositionne son activité.
Sébastien Tétiot, président de RBI, veut accélérer sur le marché de l’intégration de logiciels ERP. Pour cela, il repositionne son activité. — Photo : RBI

RBI, société de services informatiques basée à Rennes, réalise depuis sa création en 1981 des prestations d’infogérance des systèmes informatiques pour accompagner la transformation numérique des entreprises. À côté de ce métier historique, RBI a développé une compétence dans l’intégration de solutions CRM (outil de gestion de la relation client) et ERP (progiciel de gestion intégré) édités par son partenaire alsacien Divalto. Cette activité porteuse pour le développement de RBI, pousse aujourd’hui son dirigeant, Sébastien Tétiot, à repositionner sa stratégie pour en accélérer encore la croissance. L’entreprise rennaise, qui emploie 35 collaborateurs, réalise en effet un tiers de son chiffre d’affaires avec son activité intégration, soit 2 millions d’euros sur les 6 millions de chiffre d’affaires total. "En dix ans, nous avons déjà multiplié par dix notre chiffre d’affaires sur l’intégration d’ERP, grâce à l’augmentation de notre portefeuille clients et de nos effectifs, mais aussi à notre relation avec l’éditeur Divalto, souligne Sébastien Tétiot. Aujourd’hui, nous menons des projets dans toute la France, en Europe et en Amérique du Nord." Son nouveau positionnement doit permettre à RBI de doubler son volume d’activité dans l’intégration d’ici à cinq ans.

Focus sur la logistique et le culturel

En clair, cette redéfinition de la stratégie de l’entreprise est basée sur un recentrage de ses missions vers les spécialités métiers qu’elle maîtrise le mieux. Depuis son arrivée sur le marché de l’intégration, RBI a apporté des solutions ERP pour le monde de la logistique et des biens culturels. Mais ses équipes étaient aussi souvent sollicitées pour effectuer des missions qui sortaient du cadre de départ. RBI intervenait ainsi par exemple sur la gestion de la paie ou la gestion de production. "Cette activité chronophage pour les équipes, ne permettait pas à l’entreprise de se développer suffisamment sur ses véritables expertises", considère le dirigeant. RBI fait donc aujourd’hui le choix de restreindre son panel de services pour mieux se concentrer sur ses expertises à forte valeur ajoutée dans les métiers de la supply chain et des biens culturels, mais aussi accompagner les grandes entreprises dans l’intégration continue et au quotidien de leur progiciel avec des équipes dédiées.

En supply chain par exemple (où RBI intervient dans la gestion des flux de marchandises, des stocks, de l’information, des données financières), si le client a besoin de compétences complémentaires, il sera orienté vers un GIE d’intégrateurs national auquel RBI appartient. De quoi permettre à l’entreprise rennaise de continuer de répondre aux opportunités tout en pouvant déléguer. "Nous réaffirmons ces trois axes stratégiques, et voulons changer de dimension sur la partie intégration. RBI a les moyens de passer ce tournant, estime Sébastien Tétiot. D’ici à cinq ans, nous avons l’ambition de devenir un acteur majeur en France sur ces axes stratégiques."

10 recrutements à venir

Ces ambitions s’accompagnent de recrutements : les effectifs de RBI devraient également doubler d’ici à 2027. "Nous allons recruter près de dix personnes supplémentaires sur cette spécialité de l’intégration, afin de structurer notre équipe tout en préservant la qualité de nos projets, précise Sébastien Tétiot. Nous avons confiance en l’avenir, l’informatique est devenue un investissement incontournable pour les entreprises."

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition