Ille-et-Vilaine

Événement

Pourquoi il fallait y être : Oscars d'Ille-et-Vilaine : la 30e !

Par Géry Bertrande, le 04 mars 2016

La 30e cérémonie des Oscars d'Ille-et-Vilaine a honoré six parcours d'entrepreneurs le mois dernier, à Rennes. Une soirée incontournable devant un millier de décideurs.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Qui n'a pas encore été « oscarisé » en Ille-et-Vilaine ? Beaumanoir, Samsic, Sanden, Cardinal, Legendre, Digitaleo... En trois décennies d'Oscars, les principales têtes d'affiche du territoire ont été récompensées. Il en manquait un : Le Duff et ses 35 000 salariés !

Le 23 février dernier, à Rennes, le géant de la boulange et de la restauration rapide Louis Le Duff s'est dit fier de recevoir par ses pairs son premier trophée régional, en l'occurrence le prix « spécial 30 ans ». Lui qui a déjà été maintes fois primé au plan national, mais jamais dans son berceau breton, pour l'essor du groupe à son nom et de ses enseignes Del Arte, Brioche Dorée, Bridor, Brugger's, Ker Soizig... Il lui a été remis par la marraine de la soirée
Anne-Marie Kermarrec, chercheur à l'Inria et fondatrice de la startup Mediego (qui identifie les goûts des internautes en vue de recommandations) . Pour ce défenseur de la « prudence audacieuse », « il n'y a de valeur que l'Homme ». Devant un parterre d'un millier de décideurs économiques et politiques de tout le territoire, Louis Le Duff n'avait qu'un conseil à adresser aux entrepreneurs : « Oser ! Oser ! Oser ! ». C'était justement leur fête lors de cette 30e cérémonie : « The place to be », selon François Châtel, infatigable président organisateur. La cérémonie 2016 était placée sous le patronage du président du conseil régional de Bretagne, Jean-Yves Le Drian, absent pour obligations ministérielles la veille du conseil des ministres.

Quatre prix habituels et deux prix spéciaux

Le prix de la croissance a été décerné, cette année, au réseau de salles de sports L'Orange Bleue, fondé à Rennes par Thierry Marquer. Le prix du développement durable revient à
David Calvez et Guy Crozet, les repreneurs de l'Atelier de métallerie industrielle AMI-API (30 salariés) basé à Torcé pour son mode de management « libéré ». Le prix de l'international a, lui, été décerné à Stéphan Alleaume pour ses parcs à huîtres Saint-Kerber (40 salariés), à Cancale, qui exportent aujourd'hui dans 70 pays. C'est la société rennaise Broadpeak (50 salariés) et son dirigeant Jacques Le Mancq, spécialiste de la vidéo, qui ont reçu le prix de la maîtrise des sciences et technologies.

Trois start-up sous le feu des projecteurs

À ces quatre prix habituels, deux autres trophées étaient décernés cette année. Trois startups Dareboost, Loké Composite et Newcy avaient été sélectionnées au préalable par Rennes Atalante et la CCI de Rennes pour le prix de la nouvelle Académie des Oscars réunissant les 130 lauréats depuis la création du prix. Et autant d'enseignes régulièrement médiatisées dans Le Journal des entreprises pour leurs innovations, investissements, recrutements... Ce sont finalement les jeunes rennais de Newcy (dont certains encore étudiants à l'ESC) et leur projet de gobelets lavables pour distributeurs automatiques de boissons qui ont été primés, sur vote du public. Le voeu de François Châtel pour l'avenir des Oscars ? « Fêter les 60 ans en 2048 dans le futur Arena de Rennes devant 10.000 personnes. » Rendez-vous pris.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises