Ille-et-Vilaine

Industrie

Photon Lines lance une caméra hyperspectrale ultrarapide destinée à l’agroalimentaire

Par Virginie Monvoisin, le 22 novembre 2022

Après avoir concentré son activité sur la mise au point et l’adaptation de bancs optiques pour la recherche académique ou l’industrie, Photon Lines, dont le siège est à Pacé en Ille-et-Vilaine, sort sa première gamme de produits en propre. Sa caméra hyperspectrale peut détecter immédiatement tout corps étranger dans un mélange alimentaire.

Eric Dréan (à gauche), cofondateur de Photon Lines, a investi dans de nouveaux locaux à Pacé. Ils vont permettre de développer l’entreprise autour de la fabrication de sa propre caméra hyperspectrale.
Eric Dréan (à gauche), cofondateur de Photon Lines, a investi dans de nouveaux locaux à Pacé. Ils vont permettre de développer l’entreprise autour de la fabrication de sa propre caméra hyperspectrale. — Photo : Virginie Monvoisin

Société bretillienne spécialisée dans la mise en œuvre de solutions de mesure optique photoniques, Photon Lines (30 collaborateurs, 10 M€ de CA en 2021) change de braquet. Après avoir adapté pendant plus de vingt ans des bancs optiques pour la recherche médicale ou l’industrie (défense, mobilité, agroalimentaire, biomédical…), avec le concours de partenaires, l’entreprise dirigée par Eric Dréan et Lionel Gérard met le focus sur la commercialisation de son premier produit en propre. Il s’agit d’une caméra hyperspectrale destinée à l’agroalimentaire, afin de détecter les corps étrangers et contrôler les quantités dans un mélange lors de la production. Une caméra hyperspectrale permet de recueillir des indications très précises sur les propriétés physiques des produits : par exemple son taux d’humidité, de matière grasse, sa qualité, etc. "Notre capteur est nouveau dans la rapidité de la détection de l’objet, souligne Eric Dréan. Il s’adresse à l’agroalimentaire pour la détection d’objets de plus en plus petits et sur des convoyeurs de plus en plus rapides."

Une solution bientôt "universelle"?

Pour développer ce produit, Photon Lines a bénéficié d’un financement européen de 2 fois 60 000 euros, en tant que lauréat du projet S3Food. L’entreprise a travaillé main dans la main avec un partenaire pour la partie capteur (First Light Imaging) et avec un fabricant bretillien de quiches et tartes industrielles, Geldelis. Celui-ci a testé grandeur nature l’efficacité de la caméra de Photon Lines. "Notre solution d’imagerie hyperspectrale se compose plus précisément d’une caméra (eyeSPID) et d’un logiciel associé (eyeSPICE), décrit Eric Dréan. Une plateforme permet de faire l’interface et d’analyser rapidement les données. C’est ce qui fait aussi de cette solution un produit unique qui, j’espère, deviendra universel !".

Un nouvel atelier pour la production

Cette innovation va être produite près de Rennes, dans les nouveaux locaux de Photon Lines. Jusqu’alors, le Bretillien vendait un matériel qu’il adaptait aux besoins de ses clients. Il a donc investi 900 000 euros pour s’équiper de nouveaux outils et s’agrandir, déménageant de Saint-Grégoire à Pacé, dans un nouveau bâtiment de 300 m². Un atelier permet d’y réaliser l’assemblage des pièces et les réglages optiques. L’entreprise mise fort sur son eyeSPID. Grâce à elle, elle va accélérer son développement dans l’industrie agroalimentaire, marché en forte croissance. "D’ici un ou deux ans, nous devrions monter un service export ici à Pacé, pour vendre nos solutions propres en Europe, en Asie et aux États-Unis", projette Eric Dréan, dont l’entreprise réalise actuellement 6 millions d’euros de chiffre d’affaires avec une part infime à l’export. Avec des filiales à Dijon, mais aussi déjà en Angleterre et en Espagne, le groupe Photon Lines pèse autour de 10 millions d’euros de chiffre d’affaires avec 30 collaborateurs, et compte accélérer avec ses propres solutions qui arrivent sur le marché. Une diversification que les dirigeants estiment essentielle pour ne pas dépendre d’un seul marché.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition