Rennes

Industrie

OET devient Altenov et ouvre son capital à ses salariés

Par la rédaction, le 31 mars 2017

Le concepteur rennais d'automatismes industriels et de robotique OET (300 salariés, 35 M€ de CA) change de nom pour devenir Altenov. Cette nouvelle enseigne s'accompagne d'une ouverture de capital à ses salariés.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Plus de la moitié des 300 collaborateurs d'Altenov (ex-OET) ont décidé de monter au capital du groupe d'ingénierie industrielle rennais basé à Cesson-Sévigné. Créée en 1974, l'entreprise aujourd'hui pilotée par Vincent Rault verra ainsi son capital entièrement détenu par le biais de l'actionnariat salarial, gage de son indépendance. Ce n'est pas une première : « En 2005 et 2012, Patrick Pique, président d'OET, avait déjà ouvert le capital. »

Conception, maintenance, métrologie...

Altenov réalise 35 millions d'euros de chiffre d'affaires, notamment grâce à l'automobile et des partenariats comme avec PSA. Elle conçoit, installe et assure la maintenance d'équipements industriels complets dans les domaine de l'électricité, de l'automatisme, de l'informatique, de la robotique, du pneumatique, ainsi que du pesage et de la métrologie via sa filiale PGC (Pesage Gestion Communication) créée en 1989.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.