Ille-et-Vilaine

Biotech

NG Biotech va lancer de nouveaux tests de diagnostic innovants

Par Baptiste Coupin, le 26 août 2022

L’entreprise de biotechnologie bretillienne NG Biotech a beaucoup fait parler d’elle pendant la pandémie de Covid-19, en approvisionnant les hôpitaux et laboratoires en tests rapides. La PME, qui compte deux usines à Guipry-Messac, travaille désormais au lancement de nouveaux produits.

Production de tests de dépistage du Covid-19 chez NG Biotech. La PME bretillienne accélère également dans la fabrication de nouveaux produits.
Production de tests de dépistage du Covid-19 chez NG Biotech. La PME bretillienne accélère également dans la fabrication de nouveaux produits. — Photo : NG Biotech

L’entreprise de biotechnologie bretillienne NG Biotech (60 salariés, 29 M€ de CA en 2021), spécialisée dans les tests de diagnostic rapides et innovants, travaille à l’après-Covid. Ses commandes sur ses tests antigéniques sur le Covid-19, qui répondent à un marché français et européen (hôpitaux, laboratoires, pharmacies…), déclinent en effet depuis le printemps 2022, en raison d’un contexte sanitaire moins tendu. Ses effectifs ont dès lors été réajustés : 60 salariés travaillent aujourd’hui sur ses deux sites de production de Guipry-Messac, contre 250 personnes au plus fort de son déploiement. L’entreprise, qui a bénéficié du plan France Relance en 2021 (une aide de 720 000 euros, NDLR), ne se tourne pas les pouces pour autant. "Nous avons su créer un outil industriel adaptable, flexible et agile, informe Milovan Stankov-Pugès, PDG et cofondateur de l’entreprise. Tous les outils nous servent pour tous nos tests. Nous avons tout standardisé. Comme cela, nous ne sommes pas covido-dépendants." En effet, dans le processus de fabrication de ses solutions de diagnostic, quelles que soient les maladies à détecter, le boîtier plastique des tests (la cassette) reste le même, ainsi que le kit d’assemblage. Seule la taille des bandelettes diffère.

Accélération commerciale

La société bretonne affiche dès lors de nouvelles ambitions. D’abord en revenant sur ses activités historiques. NG Biotech est, depuis 2018, le leader mondial des tests de détection d’antibiorésistance (recherche de bactéries dans le sang et les urines). Ses produits sont diffusés dans plus de cinquante pays et l’accélération commerciale est au programme. "Nous venons de signer avec l’Inde et nous devons encore développer l’Asie du Sud Est et l’Afrique", prévient le chef d’entreprise breton. NG Biotech travaille aussi sur les maladies infectieuses. La PME espère pouvoir commercialiser d’ici la fin 2022 un test sur la variole du singe. Enfin, NG Biotech lancera à la rentrée le premier autotest de grossesse, réalisé à partir d’une goutte de sang. Il offrira la même fiabilité qu’un test en laboratoire.

L’entreprise a beaucoup grandi avec le Covid. "La pandémie nous a fait gagner 5 à 10 ans en maturité industrielle", souligne Milovan Stankov-Pugès. NG Biotech travaille main avec le CEA, acteur central en France pour la conception et l’intégration de technologies innovantes dans le domaine de la santé. Un comité de direction a également été mis sur pied au sein de NG Biotech, avec des personnes expertes à bord.

Dans ses objectifs de développement, NG Biotech prévoit le maintien et la création de nouveaux emplois autour de ses nouveaux produits. La PME ne tourne pas le dos au Covid-19 pour autant. Après l’Europe, NG Biotech prévoit d’entrer sur le marché américain avec ses autotests sur le Covid. La PME attend le feu vert de la FDA (la Food and Drug Administration) qui doit arriver d’ici la fin de l’année.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition