Ille-et-Vilaine

Biotech

NG Biotech augmente sa capacité de production et relocalise sa fabrication de pièces plastiques

Par Virginie Monvoisin, le 28 mai 2021

L’entreprise de biotechnologies bretillienne NG Biotech avait sorti en 2020 le premier test sérologique français de détection du Covid-19. Elle bénéficie aujourd’hui du plan de relance pour augmenter sa capacité de production et relocaliser en Bretagne la fabrication de ses pièces plastiques.

NG Biotech fabrique des tests sérologiques et antigéniques pour la détection du Covid-19, dans ses ateliers de Guipry.
NG Biotech fabrique des tests sérologiques et antigéniques pour la détection du Covid-19, dans ses ateliers de Guipry. — Photo : NG Biotech

NG Biotech, installée à Guipry, au sud de Rennes, est de ces entreprises qui ont vu leur activité bondir avec l’arrivée de la pandémie de Covid-19. Et pour cause, cette société de biotechnologies, qui fabriquait depuis 2012 des tests de diagnostic biologique médical rapides, a réagi en créant le premier test sérologique français de détection du virus responsable du Covid-19. En huit semaines seulement, elle avait trouvé un nouveau terrain et des financements (5 millions d’euros) pour construire un deuxième site de production, toujours à Guipry.

Des effectifs multipliés par quatre en un an

Aujourd’hui, NG Biotech produit 1,5 million de tests antigéniques et sérologiques par mois pour la détection du Covid (un test salivaire est en développement). Ses effectifs sont passés de 30 salariés à 120 aujourd’hui, dont 15 personnes en R & D. "Nous avons changé de dimension, constate le cofondateur et PDG de l’entreprise, Milovan Stankov-Pugès. Nous avons dû structurer le management, mettre en place un comité de direction et professionnaliser nos différents services. Mais nous avons gagné quelques années en capacité de production."

Aujourd’hui, les deux sites (5 000 m² de superficie totale) ont trouvé leur organisation. L’unité historique abrite la partie administrative et la R & D, le laboratoire de production des réactifs et d’impression sur membranes. Le second site est dédié à l’activité aval avec la découpe des bandelettes, leur mise sous boîtiers, en kit, leur marquage et leur stockage.

1,4 million d’euros investis en 2021

Pour poursuivre ce développement, NG Biotech recrute actuellement neuf nouveaux collaborateurs (dont des techniciens et un responsable du lancement de produits). En 2020 en effet, la biotech a été contrainte de retarder des lancements produits pour se concentrer sur ses nouveaux produits relatifs au Covid. Ce n’est que maintenant que l’entreprise s’apprête à mettre sur le marché ce qui aurait dû l’être en 2020 : les tests de grossesse sanguins notamment, et les produits de détection de l’antibiorésistance. Pour mener à bien ces différents projets, NG Biotech investit 1,4 million d’euros cette année, dont 50 % sont financés par le plan France Relance du gouvernement.

Si l’entreprise a été désignée lauréate de cet appel à projets, c’est d’une part par ce qu’elle recrute sur son territoire, qu’elle a besoin d’augmenter sa capacité de production pour fabriquer ses différents produits, et qu’elle relocalise certaines productions. C’est désormais dans le Morbihan et non plus en Chine ou en Inde que sont produits les moules et les pièces plastiques utilisés pour la fabrication des tests. "Nous avons signé un contrat avec le groupe Albéa, fournisseur pour les produits cosmétiques, pour relocaliser cette production, précise Milovan Stankov-Pugès. C’est sept à huit fois plus cher en développement pour le moule, mais on gagne en coût de transport, en empreinte carbone, en réactivité, en échanges locaux, en souveraineté. Et cela crée de l’emploi local."

Les produits de NG Biotech, eux, sont vendus en France, mais aussi à 50 % à l’export, vers les États-Unis et la Chine notamment. L’entreprise attend la validation de son dossier de marquage CE pour poursuivre la commercialisation de ses tests Covid en Europe d’ici à fin juin.

NG Biotech fabrique des tests sérologiques et antigéniques pour la détection du Covid-19, dans ses ateliers de Guipry.
NG Biotech fabrique des tests sérologiques et antigéniques pour la détection du Covid-19, dans ses ateliers de Guipry. — Photo : NG Biotech

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail